Bataille de La Carbonera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bataille de la Carbonera)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bataille de La Carbonera
Description de l'image Francisco de P. Mendoza, Batalla de La Carbonera, 1910..jpg.
Informations générales
Date
Lieu La Carbonera
Issue Victoire républicaine
Belligérants
Drapeau du Mexique Empire mexicain
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Flag of Mexico (1823-1864, 1867-1893).svg Républicains mexicains
Commandants
Porfirio Díaz
Forces en présence
800 hommes[1] 2 000 hommes[1]
Pertes
400 prisonniers[1] 78 morts
153 blessés

Expédition du Mexique

Batailles

Fortín · Las Cumbres · 1er Puebla · Barranca Seca · Cerro del Borrego · 2e Puebla · Cholula · San Lorenzo · Atlixco · Camerone · San Pablo del Monte · Morelia · Tacámbaro · La Loma · Bagdad · Camargo · Ixmiquilpan · Carbonera · Querétaro
Coordonnées 17° 23′ 00″ nord, 96° 56′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Mexique

(Voir situation sur carte : Mexique)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de La Carbonera.

La bataille de La Carbonera fut livrée le 18 octobre 1866, pendant l'expédition du Mexique (1861-1867).

Déroulement[modifier | modifier le code]

Après avoir remporté une victoire sur les forces impériales à la bataille de Miahuatlan, le général juariste Porfirio Díaz assiégea la ville de Oaxaca, défendue par le général conservateur Carlos Oronoz.

Le siège durait depuis 11 jours, lorsque les juaristes apprirent qu'une colonne de 1 500 hommes, composée de soldats impériaux, français et autrichiens s'approchait. Díaz redoutant d'être pris entre deux feux, décida de se porter à la rencontre de cette armée.

La bataille eut lieu le 18 octobre à onze heures et fut extrêmement brève : attaquée par surprise, la colonne de renfort fut anéantie en une heure. Outre la victoire totale, les troupes de Díaz obtenaient un important butin en armes, munitions et chevaux, qui leur permit de se rééquiper complètement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Gustave Léon Niox, Expédition de Mexique, 1861-1867, 1874, p.674. (lire en ligne)