Bataille de Wau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Wau
Des soldats australiens déchargent un canon 25 pounder d'un Dakota fin janvier 1943 sur l'aérodrome de Wau
Des soldats australiens déchargent un canon 25 pounder d'un Dakota fin janvier 1943 sur l'aérodrome de Wau
Informations générales
Date 29 janvier 1943 - 31 janvier 1943
Lieu Papouasie-Nouvelle-Guinée, Wau, Province de Morobe
Issue victoire alliée
Belligérants
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Japon Empire du Japon
Forces en présence
Drapeau de l'Australie environ 3 000 hommes Drapeau : Japon environ 4 000 hommes
Pertes
Drapeau de l'Australie 349 morts, blessés ou disparus Drapeau : Japon au moins 753 morts
Seconde Guerre mondiale,
Guerre du Pacifique
Batailles
Campagne de Nouvelle-Guinée

Invasion de Rabaul · Invasion de Salamaua-Lae · Mer de Corail · Invasion de Buna-Gona · Piste Kokoda · Baie de Milne · Goodenough · Buna-Gona-Sanananda · Wau · Mer de Bismarck · I-Go · Salamaua-Lae (1943) · Nadzab · Péninsule de Huon · Monts Finisterre · Bougainville · Nouvelle-Bretagne · Saidor · Îles de l'Amirauté · Emirau · Take Ichi · Aitape · Hollandia · Wakde · Wakde-Sarmi (Lone Tree Hill) · Biak · Noemfoor · Aitape (Driniumor) · Sansapor · Morotai · Aitape-Wewak

Batailles et opérations de la Guerre du Pacifique
Japon : Raid de Doolittle · Bombardements stratégiques sur le Japon · Iwo Jima · Okinawa · Opération Ten-go · Bombardements navals alliés sur le Japon · Bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki · Invasion des îles Kouriles · Reddition du Japon

Pacifique central : Pearl Harbor · Guam (1941) · Wake · Raid sur les îles Gilbert et Marshall · Mer de Corail · Midway · Raid de Makin · Tarawa · Makin · Kwajalein · Eniwetok · Saipan · Mer des Philippines · Guam (1944) · Tinian · Peleliu · Angaur

Pacifique du sud-ouest : Nauru · Invasion des Philippines (1941-1942) · Invasion des Indes orientales néerlandaises · Opérations de l'Axe dans les eaux australiennes · Campagne des îles Salomon · Campagne de Nouvelle-Guinée · Leyte · Golfe de Leyte · Mindoro · Luçon · Visayas · Palawan · Mindanao · Campagne de Bornéo (1945)

Asie du sud-est : Invasion de l'Indochine (1940) · Guerre franco-thaïlandaise · Invasion de la Thaïlande · Invasion de la Malaisie · Hong Kong · Singapour · Campagne de Birmanie · Raid sur Ceylan · Opération U-Go · Opératio Kita · Indochine (1945) · Détroit de Malacca


Guerre sino-japonaise


Front d'Europe de l’Ouest


Front d'Europe de l’Est


Bataille de l'Atlantique


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Théâtre américain

La bataille de Wau est une bataille de la campagne de Nouvelle-Guinée lors de la Seconde Guerre mondiale ayant eu lieu entre le 29 et le à Wau. Elle a vu s'opposer les forces de l'Empire du Japon aux forces australiennes principalement acheminées sur place par l'aviation américaine.

En 1942, les forces japonaises naviguèrent de Rabaul et traversèrent la mer des Salomon et, malgré les attaques aériennes alliées, réussirent à débarquer près des secteurs de Salamau et de Lae où elles établirent des têtes de ponts afin de débarquer troupes, ravitaillement et matériel en vue de la capture de Port Moresby. Après les échecs de leurs offensives sur la piste Kokoda, puis à Milne Bay et surtout après les succès des débarquements australo-américains sur le secteur de Buna-Gona à 200 kilomètres au sud-est, le commandement impérial voulut prendre le contrôle de la petite base australienne de Wau défendue seulement par une force hétéroclite d'environ 250 hommes qui menaient contre eux des opérations commandos depuis juin 1942. Wau en raison de sa position stratégique pouvait en effet par la suite servir de base de support par les Alliés pour menacer les positions impériales sur Salamaua et Lae à l'est.

La bataille[modifier | modifier le code]

Localisation de Wau par rapport à Salamaua et Lae.

Partis de la base de Rabaul le 6 janvier 1942, un régiment japonais fut à ce titre chargé de prendre le contrôle de Wau. Après avoir subi des attaques aériennes qui coula un de ses navires de transport et environ 360 des 1100 soldats et marins à bord, le détachement arriva à Lae le 7 janvier, puis fut transporté par des barges jusqu'à Salamaua du 10 au 16 janvier.

Une guerre de mouvement se développa entre les forces japonaises, au sol et entravées par le terrain, et les forces australiennes, se déplaçant par voie aérienne mais également gênées par les conditions météorologiques. Au moment où les forces japonaises atteignirent la région de Wau le 28 janvier 1942, après une traversée de régions montagneuses, les unités australiennes avaient qui avait été considérablement et graduellement renforcées par voie aérienne depuis Port Moresby entre le 19 et le 29 janvier. Dans la bataille qui a suivi, malgré la tactique surprise d'une arrivée d'une direction inattendue, les Japonais ont été incapables de prendre Wau qui était désormais trop défendue et furent contraints d'entamer une retraite vers Salamaua.

La base de Wau fut par la suite utilisée comme point de passage par les Alliés pour la campagne de Salamaua-Lae.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Douglas Gillison, Royal Australian Air Force, 1939–1945 : Volume I – Royal Australian Air Force, 1939–1942, vol. 1, Australian War Memorial,‎ , 786 p. (OCLC 2000369, lire en ligne), « Chapter 32-Wau and the Bismarck Sea »
  • (en) Douglas MacArthur, Reports of General MacArthur : Japanese Operations in the Southwest Pacific Area-Volume II-Part I, vol. 1, United States Army Center of Military History,‎ , 363 p. (OCLC 643562232, lire en ligne), The Wau Offensive pages 190 à 207-
  • (en) Philipp Bradley, The Battle for Wau : New Guinea's Frontline 1942-1943, Cambridge University Press, coll. « Australian Army History Series »,‎ , 304 p. (ISBN 978-0521896818)

Liens externes[modifier | modifier le code]