Bastien Damiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bastien Damiens
Image illustrative de l’article Bastien Damiens
Bastien Damiens aux Championnats de France à Metz en 2011.
Contexte général
Sport Kayak slalom
Période active 2010-2015
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance
Lieu de naissance Montreuil (France)
Décès (à 20 ans)
Lieu de décès Lille (France)
Surnom le Cadet
Club Montreuil sur mer
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Championnats d'Europe 1 0 0
Championnats de France 0 0 0

Bastien Damiens, né le à Montreuil (Pas-de-Calais) et mort le à Lille (Nord)[1], est un kayakiste français pratiquant le slalom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Montreuil-sur-Mer, Bastien Damiens commence à pratiquer le canoë-kayak au club voisin du C.k.c. Beaurainvillois, où il fait ses premières armes. Son immense talent ne tarde pas à poindre dans ce petit club régional (où il est notamment couvé par l'ancien champion Baptiste Delaplace), et il rejoint assez rapidement le club de canoë-kayak de Montreuil, club référence pour le slalom dans le Pas-de-Calais.

Dès sa première année chez les cadets (15-16 ans) en 2010, la première catégorie dans laquelle on peut officiellement concourir au niveau national, son talent explose : vainqueur de l'épreuve de National 2 d'Épinal[2], il se retrouve propulsé en National 1 (la plus haute division française) en slalom dès sa seconde année chez les cadets, exploit qui n'avait pas été réalisé chez les kayaks homme depuis Fabien Lefèvre. Cette première année en N1 lui permet de franchir avec aisance de nouveaux caps : vainqueur à plusieurs reprises de manches sur le circuit N1[3],[4], il affole les compteurs en balayant nombre de ses concurrents bien plus âgés et expérimentés que lui. Chez les cadets, sa domination est implacable et il termine 2010 et 2011 avec deux titres de champion de France[5],[6], acquis à Bourg-Saint-Maurice et à Metz.

2012 est pour lui l'année de la consécration : qualifié en équipe de France chez les séniors (la catégorie des adultes) alors qu'il n'est que junior première année (17-18 ans), il évince notamment l'ancien champion du monde Fabien Lefèvre (qui dira de lui qu'« il est l'avenir »[7]) et l'ancien champion olympique Benoît Peschier puis remporte la médaille d'or par équipes aux championnats d'Europe d'Augsbourg, épaulé par ses prestigieux coéquipiers Boris Neveu et Étienne Daille. Concourant également dans sa catégorie d'âge, il remporte une médaille d'argent aux championnats d'Europe junior[8] à Solkan. Lors de l'année 2013, il poursuit sa progression et monte sur la 3e marche aux championnats du monde junior[9] qui se déroulent à Liptovský Mikuláš, avant de prendre la médaille d'argent aux Championnats d'Europe juniors de Bourg-Saint-Maurice[10]. Il profite de l'occasion pour remporter les titres en course par équipe à ces deux occasions[9], tout en conquérant par ailleurs le titre national sur le bassin de l'Argentière-la-Bessée[11].

Désormais très proche du sommet, il vise les Jeux Olympiques de Rio, où un seul kayakiste aura le droit de représenter la France en slalom. L'année 2014 est cependant décevante pour lui, puisqu'il échoue à conserver sa place en Équipe de France, tandis que 2015 lui permet de retrouver un peu de sa superbe : qualifié en Équipe de France « espoirs » (-23 ans), il remporte un dernier titre à Cracovie[12] en course par équipes aux championnats d'Europe fin août 2015.

Il meurt d'un accident domestique le 6 septembre 2015 en chutant du 5e étage d'un immeuble dans le centre de Lille[13].

Médaille[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or, Europe Médaille d'or en 2012 à Augsbourg en K1 par équipes.
  • Médaille d'or, Europe Médaille d'or en 2015 à Cracovie en K1 par équipes. (-23 ans)
  • Médaille d'argent Médaille d'argent en 2013 à Bourg Saint Maurice en K1 (junior)
  • Médaille d'argentMédaille d'argent en 2012 à Solkan en K1 (junior)

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Médaille de bronze Médaille de bronze en 2013 à Liptovsky Mikulas en K1 (Junior)
  • Médaille d'orMédaille d'or en 2013 à Liptovsky Mikulas en K1 par équipe (Junior)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carnet noir: Décès de Bastien Damiens », sur Canoë-Kayak Magazine, (consulté le 7 septembre 2015)
  2. « Sélectif N2 », sur www.ffck.org (consulté le 7 septembre 2015)
  3. « 6ème manche du Championnat de France N1 - Course de finale », sur www.ffck.org (consulté le 7 septembre 2015)
  4. « 6ème manche du Championnat de France N1 - Course de finale », sur www.ffck.org (consulté le 7 septembre 2015)
  5. « Championnats de France et Finale N1 - Championnats de France Cadets, Juniors, Vétérans, Finale N2 Sénior et Qualification Finale N1 », sur www.ffck.org (consulté le 7 septembre 2015)
  6. « Championnat de France N1 - Championnats de France Cadets, Juniors, Vétérans, Finale N2 Sénior et Qualification Finale N1 », sur www.ffck.org (consulté le 7 septembre 2015)
  7. « Lille : le médaillé d’or de kayak, Bastien Damiens, est décédé », sur La Voix du Nord (consulté le 7 septembre 2015)
  8. « FFCK - Actualités », sur www.ffck.org (consulté le 7 septembre 2015)
  9. a et b « CANOE-KAYAK : Bastien Damiens (Montreuil) troisième des Mondiaux juniors de slalom », sur La Voix du Nord (consulté le 7 septembre 2015)
  10. « FFCK - Actualités », sur www.ffck.org (consulté le 7 septembre 2015)
  11. « Montreuil : le kayakiste Bastien Damiens champion de France junior », sur La Voix du Nord (consulté le 7 septembre 2015)
  12. « 2015 ECA Canoe Slalom Junior/U23 European Championships - Krakow (POL) - 26-30 August 2015 » (consulté le 7 septembre 2015)
  13. « Kayak : Bastien Damiens mort à l'âge de 20 ans », sur lequipe.fr,