Base navale Léningrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Base navale Léningrad

Lieu Saint-Pétersbourg
Drapeau de la Russie Russie
Fait partie de Flotte de la Baltique
Naval Ensign of Russia.svg Marine russe
Type d’ouvrage Base navale
Construction 1919
Ouvert au public Non
Contrôlé par Ministère de la Défense russe
Commandant A. N. Lipinski

La base navale Léningrad est une base navale utilisée par la flotte de la Baltique de la Marine russe.

Histoire[modifier | modifier le code]

La base navale est créée sur la base de l’ordre no 117 du 15 mars 1919 de la flotte de la mer Baltique. Les Forces navales de Petrograd sont renommées par cet ordre en « Base navale de Petrograd ». La base navale de Petrograd, puis de Léningrad a été depuis lors abolie, reformée et recréée.

À l’été 1919, les équipages des torpilleurs Gabriel et Azard, ainsi que celui du sous-marin Panther sous la commandement d’A. Bakhtine enregistrent les premiers succès de bâtiments de la base, en coulant le sous-marin HMS L55 et le destroyer HMS Vittoria de la Royal Navy britannique.

Pendant la Grande guerre patriotique, une unité de défense côtière de Léningrad et de la région des Lacs est créée à partir du quartier général des institutions éducationelles navales et des unités de la flotte. Environ 100 000 marins combattent sur le front de Léningrad. En 1941-1944, des bâtiments de cette base navale participent aux opérations de débarquement dans la zone de Strelna, de Peterhof, sur le lac Ladoga, dans la région de Vyborg et dans le golfe de Narva. Pendant le blocus de Léningrad, la flotte assure la communication avec la ville assiégée à travers le lac Ladoga. 1,7 million de tonnes de marchandise sont transportées et 1 million de personnes sont évacuées par voie maritime, grâce à la Route de la vie uniquement.

À partir d'octobre 1988, la base abrite les[1] :

  • 25e brigade de sous-marins (Kronstadt, oblast de Léningrad) ;
  • 105e brigade de protection de la région navale (Kronstadt, oblast de Léningrad) ;
  • 166e brigade de bâtiments construits et en réparations (Kronstadt, oblast de Léningrad).

Depuis 1994, la base est occupée par la Flotte de la Baltique.

Bâtiments en 2008[modifier | modifier le code]

# Bâtiment Commandant
Type (et projet) Nom Numéro Actif au sein de la flotte Notes Rang du capitaine Nom du capitaine
105e brigade de protection de la région navale (basée à Kronstadt) Capitaine de 1er rang Sergueï Pintchouk[2]
109e bataillon de corvette anti sous-marines Capitaine de 2e rang Maxim Kirpitchnikov[2]
1 corvette du Projet 1331M (classe Parchim) MPK-99 Zelenodolsk russe : МПК-99 «Зеленодольск» 308 depuis 1987 En réparations Capitaine de 3e rang Ievgueni Tichkevitch[2]
2 corvette du Projet 1331M (classe Parchim) MPK-192 russe : МПК-192 304 depuis 1986 Capitaine-lieutenant Ievgueni Kouznetsov[2]
3 corvette du Projet 1331M (classe Parchim) MPK-205 Kazanets (Citoyen de Kazan) en russe : МПК-205 « Казанец » 311 depuis 1987 [2]
22e bataillon de chalutiers armés Capitaine de 2e rang Mikhaïl Ahahline[2]
4 Chalutier armé du projet 12650 BT-44 russe : БТ-44 563 depuis 1985 [2]
5 Chalutier armé du projet 12650 BT-115 russe : БТ-115 561 depuis 1994 Capitaine-lieutenant Vladimir Remezov[2]
123e bataillon de sous-marins en réparations (basé à Kronstadt) Capitaine de 1er rang Igor Martemjanov[2]
6 sous-marin diesel du Projet 877 (classe Kilo) B-227 russe : Б-227 depuis 1983 Capitaine de 2e rang Igor Abitov[2]
7 sous-marin diesel du Projet 877EKM (classe Kilo) B-806 russe : Б-806 depuis 1986 Capitaine de 3e rang Vitali Tchikine[2]
13e brigade de navires en construction et en réparations (basée à Kronstadt) Capitaine de 1er rang Belonogi Sergueï Petrovitch
8 sous-marins à propulsion diesel de du projet 677 (classe Lada) B-585 Saint-Pétersbourg russe : Б-585 « Санкт-Петербург » Faisait partie de la flotte jusqu'en 2007 Devait être commissionné en 2010[3] [2]
32e bataillon autonome de courts de support (basé à Priozersk) Capitaine de 1er rang Vladimir Karmanov[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]