Bart Moeyaert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bart Moeyaert
Description de l'image Bart moeyaert-1510673237.jpg.
Naissance (56 ans)
Bruges
Activité principale
écrivain, auteur de littérature pour la jeunesse, acteur, auteur, traducteur
Distinctions
Zilveren Griffel, prix Woutertje-Pieterse, prix Nienke van Hichtum, Gouden Uil, Pinceau d’argent, prix commémoratif Astrid-Lindgren
Auteur
Langue d’écriture néerlandais
Genres
roman, littérature d'enfance et de jeunesse

Bart Baudouin Moeyaert, né le (56 ans) à Bruges, est un auteur belge néerlandophone.

Il est né le 7e garçon, est avait comme parrain le roi Baudouin de Belges, comme veut la tradition. Son deuxième nom montre qu'il est un enfant du parrainage Royal. Il écrit de nombreux albums pour enfants, des romans pour adolescents/adultes, des pièces de théâtre ainsi que des recueils de poésie. Il monte souvent lui-même sur la scène.

En 2006-2007, il a été poète de ville ("stadsdichter") officiel de Silly, ville où il vit actuellement.

En 2019, il reçoit le prestigieux prix international suédois de littérature jeunesse, le prix commémoratif Astrid-Lindgren[1].

En 2020, il est à nouveau sélectionné pour représenter son pays, la Belgique, pour le Prix Hans-Christian-Andersen, dans la catégorie Auteur[2], prix international danois. Il a été sélectionné à plusieurs reprises, et a été finaliste en 2002 et 2012[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • À mains nues, trad. Anne-Marie de Both-Diez, Le Seuil, 1999.
  • Hm, trad. Daniel Cunin, nouvelle publiée dans Littérature en Flandre. 33 auteurs contemporains, Le Castor astral, 2003.
  • Le Conte de la Luna, trad. Maurice Lomré, Autrement, 2003.
  • Moi, Dieu et la Création, ill. de Wolf Erlbruch, trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2003.
  • Nid de guêpes, trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2005.
  • C’est l’amour que nous ne comprenons pas, trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2005.
  • Olek a tué un ours, ill. de Wolf Erlbruch et musique de Wim Henderickx (album jeunesse + CD), trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2006.
  • Oreille d’homme, trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2006.
  • Le Maître de tout, ill. de Katrien Matthys, trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2008.
  • Frères, trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2008.
  • Embrasse-moi, trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2009.
  • La Rue des étoiles [« De Melkweg »], trad. Daniel Cunin, Le Rouergue, 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Oury, « Bart Moeyaert lauréat du Prix Astrid Lindgren 2019 », sur www.actualitte.com, 03 avril.2019 (consulté le 2 mai 2019).
  2. a et b (en) « HCAA Nominees 2020 », sur ibby.org, .

Liens extérieurs[modifier | modifier le code]