Barbara Spinelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spinelli.

Barbara Spinelli
Illustration.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
Élection 25 mai 2014
Législature 8e
Groupe politique GUE/NGL
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Rome (Italie)
Parti politique L'autre Europe avec Tsipras (2014-2015)
Indépendante (depuis mai 2015)

Barbara Spinelli (née le à Rome) est une journaliste,écrivain et femme politique italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbara Spinelli est la fille d'Altiero Spinelli et d'Ursula Hirschmann qui s'étaient connus à Ventotene durant l'exil de Spinelli et du mari d'Ursula, Eugenio Colomi. Elle commence sa carrière de journaliste en écrivant des articles pour Il Globo.

Elle fait partie des fondateurs du quotidien La Repubblica pour entrer ensuite en 1984-1985 au Corriere della Sera et à La Stampa, d'abord comme correspondante à Paris, où elle travaille et demeure, ensuite comme éditorialiste. En octobre 2010, elle revient chez La Repubblica. Elle a été la compagne de Tommaso Padoa-Schioppa mort fin 2010.

En mars 2013, après les élections législatives, elle lance une campagne, avec l'appui de MicroMega avec l'intention d'empêcher Silvio Berlusconi de devenir sénateur en raison du conflit d'intérêt, en faisant appliquer la loi no 361 de 1957.

Le 4 mars 2014 elle se porte candidate pour les élections européennes de 2014 sur la liste L'autre Europe avec Tsipras dont elle fait partie des garants. Le 25 mai 2014, elle est élue députée européenne dans deux circonscriptions mais elle renonce dans un premier temps à son élection[1], avant de décider d'accepter son mandat au Parlement européen (elle a été élue dans deux circonscriptions et doit donc opter pour l'une d'entre elles), où elle siège dès lors au sein de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL).

Le 10 mai 2015, elle annonce qu'elle quitte le mouvement L'Autre Europe avec Tsipras. Cependant, elle souhaite continuer à siéger au sein de la GUE/NGL comme députée indépendante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Presente e imperfetto della Germania orientale, Rome-Bologne, Istituto affari internazionali-Il mulino, 1972.
  • Il sonno della memoria. L'Europa dei totalitarismi, Milan, Mondadori, 2001. (ISBN 88-04-46657-X).
  • Ricordati che eri straniero, Magnano, Qiqajon, Comunità di Bose, 2005. (ISBN 88-8227-171-4).
  • Una parola ha detto Dio, due ne ho udite. Lo splendore delle verità, Rome-Bari, Laterza, 2009. (ISBN 978-88-420-9058-8).
  • Moby Dick, o L'ossessione del male, Brescia, Morcelliana, 2010. (ISBN 978-88-372-2410-3).
  • Il soffio del mite. Beati i miti, Magnano, Qiqajon, Comunità di Bose, 2012. (ISBN 978-88-8227-371-2).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :