Eugenio Colorni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eugenio Colorni
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Enfants
Renata Colorni (d)
Eva Colorni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Distinction

Eugenio Colorni, né à Milan le et mort à Rome le , est un philosophe italien et militant antifasciste[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Eugenio Colorni est le petit-fils de l'industriel juif Pellegrino Pontecorvo ce qui en fait le cousin des frères Gillo, Guido et Bruno Pontecorvo ainsi que des frères Emilio et Enzo Sereni. Il a enseigné la philosophie à l'Université de Trieste et a été actif dans la lutte anti-fasciste au sein du mouvement Giustizia e Libertà. Il a épousé Ursula Hirschmann, et eu une influence importante sur son frère Albert O. Hirschman[2], qui lui dédie son livre le plus connu, Exit, Voice, and Loyalty[3]. Colorni a été l'un des contributeurs au Manifeste de Ventotene, et l'un des initiateurs du Mouvement Fédéraliste Européen. En 1938, il est arrêté pour son activisme politique anti-fasciste. Exilé à Ventotene en 1939 il obtient d'être transféré à Melfi en 1941. Il s'évade en 1943 et se réfugie à Rome où il est tué dans une embuscade nazie, en 1944, peu avant l'arrivée des troupes alliées.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • L'estetica di Benedetto Croce: studio critico, 1932
  • (ed.) Leibniz, La Monadologia, 1935
  • Leibniz e il misticismo, 1938
  • Filosofia e scienza, de l'Analyse, 1947
  • Apologo, Sigma, 1947
  • Je'dialoghi di Commodo, Sigma, 1949
  • Critica filosofia e fisica teoria, Sigma, 1948
  • Scritt, Florence, La Nuova Italia, 1975

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Colin Lyas, Biographical Dictionary of Twentieth-Century Philosophers, Routledge, , 259–6 p. (ISBN 978-1-134-92795-1, lire en ligne), « Colorni, Eugenio »
  2. Geoffrey Hawthorn, 'Plan it mañana', London Review of Books Vol. 36 No. 17, 11 September 2014, pp.34-7
  3. Albert O. Hirschman, Exit, Voice, and Loyalty: Responses to Decline in Firms, Organizations, and States, Harvard University Press, (ISBN 978-0-674-27660-4, lire en ligne), p. 7

Liens externes[modifier | modifier le code]