Banc Davioud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Banc Davioud, avenue Henri-Martin.

Le banc à double assise[1], dit « banc Davioud », est un type de banc public, élément du mobilier urbain de la ville de Paris[2],[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Il est créé dans les années 1860[réf. nécessaire] par l'architecte Gabriel Davioud[4] sous la direction de l'ingénieur Jean-Charles Alphand[5]. Six personnes peuvent s'y asseoir en même temps.

En 1869, 8 428 bancs sont installés dans la capitale.

Considéré comme emblématique de la capitale, le banc Davioud est apprécié par les nostalgiques du vieux Paris[6],[7],[8]. En 2021, une vente aux enchères à l'hôtel Drouot permet le rachat d'un exemplaire[9]. Le banc avait fait l'objet d'une cagnotte de la part d'habitants faisant partie du collectif Saccageparis, qui refusait de voir cette part du patrimoine municipal quitter la capitale. Il n'a finalement pas été mis aux enchères, le vendeur ayant accepté de le céder directement au collectif pour 1 200 euros. Le banc a été offert à la Ville de Paris le pour être réinstallé[10]. Début , le banc est exposé après « restauration » au Pavillon de l'Arsenal. Mais cette restauration effectuée par la Ville, ne conservant qu'un seul des supports latéraux, présente un banc largement défiguré par rapport au modèle initial, avec notamment des planches de bois dont les proportions n'ont rien à voir avec le banc d'origine, brisant l'harmonie du dessin original, ce qui déclenche de nouvelles protestations de la part du collectif de Parisiens ayant cédé le banc à la municipalité[11],[12],[13].

En août 2022, la mairie de Paris réimplante 17 bancs Davioud, en remplacement des bancs Mikado, sur la place de la République[14],[15].

Description[modifier | modifier le code]

Banc public, rue Bobillot, Paris 13e.

Le piètement est fait de fonte grise[réf. nécessaire] : il est généralement peint en gris (dans les rues) ou en vert bouteille (dans les espaces verts), ou toute autre couleur[réf. nécessaire][16].

Les sièges sont en chêne[réf. nécessaire]. L'assise double est constituée de quatre lattes et le dossier d'une latte[réf. nécessaire][17].

Les deux supports latéraux portent les armes de la Ville de Paris.

Il pèse 124 kilogrammes et mesure 2,25 mètres de long[18].

Variants et dérivés[modifier | modifier le code]

Plusieurs déclinaisons du modèle sont créées, notamment une version à simple assise, et d'autres comportant des supports latéraux moins ouvragés.

Ce banc sert d'inspiration pour d'autres villes qui commandent des modèles similaires.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Lampadaires, bancs, colonnes Morris : pourquoi le mobilier urbain est un symbole de Paris », sur actu.fr (consulté le ).
  2. Marie-Anne Gairaud, « Paris : le banc Davioud convoité par les amoureux de Paris retiré de la vente aux enchères », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  3. « The Estate of Garry Winogrand. Bancs de service public », sur docplayer.fr (consulté le ).
  4. « L'architecture parisienne doit beaucoup à Gabriel Davioud », sur paris.fr (consulté le ).
  5. « Paris “réinvente” aussi ses bancs publics… », sur sitesetmonuments.org, (consulté le ).
  6. « A Paris, une victoire pour les amoureux du banc public », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Le banc Davioud a été acquis par #saccageparis pour être offert à la Ville », sur La Tribune de l'art, (consulté le ).
  8. L'indépendant Du Coeur De Paris, « L'Indépendant du Coeur de Paris: MMCCXCIX : Un banc qui a joué les supers stars hier soir à Paris Centre », sur L'Indépendant du Coeur de Paris, (consulté le )
  9. « Des Parisiens rachètent un banc historique de la Ville », sur cnews.fr, (consulté le ).
  10. #SaccageParis : le banc historique racheté par des habitants offert à la Ville de Paris
  11. [1]
  12. « Paris : le gros raté de la Mairie dans la restauration d’un banc historique », lepoint.fr, 7 juillet 2021.
  13. « "Un raté complet": le collectif qui avait offert un banc historique à la mairie de Paris mécontent de sa restauration », bfmtv.com, 7 juillet 2021.
  14. « À Paris, les bancs Davioud font leur retour sur la place de la République. », actu.fr, (consulté le )
  15. Par Philippe Baverel Le 15 août 2022 à 14h54, « «Les Mikado étaient horribles !» : les bancs Davioud font leur grand retour sur la place de la République », sur leparisien.fr, (consulté le )
  16. « À Paris, une victoire pour les amoureux du banc public », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  17. « Banc test dans les rues de Paris » [PDF], sur agencestoa.com (consulté le ).
  18. « Bancs de service public » [PDF], sur ameublement.com (consulté le ).
  19. a et b Mairie de Paris, Manifeste pour une nouvelle esthétique parisienne, Paris, , 36 p. (lire en ligne Accès libre), p. 16.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]