Bab El Allouj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue de Bab El Allouj vers 1900

Bab El Allouj (arabe : باب العلوج) est l'une des portes de la médina de Tunis (Tunisie).

Construite sous le sultan hafside Abû lshâq Ibrâhîm al-Mustansir (1349-1369), elle porte alors le nom de Bab er-Rehiba ou « Porte de la Petite esplanade ». C'est en 1435 qu'elle prend le nom de Bab El Allouj, lorsque le sultan Abou Amr Uthman fait venir d'Italie sa famille maternelle — sa mère étant une ancienne captive italienne — et l'installe dans le quartier de l'esplanade qui devient Rahbat El Allouj, allouj (au singulier alij) qualifiant les étrangers de race blanche et souvent les esclaves chrétiens.