Augusto Righi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un physicien italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Augusto Righi (né le à Bologne et mort dans la même ville le ) est un physicien italien et un pionnier dans l'étude de l'électromagnétisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les premières recherches d'Augusto Righi, effectuées à Bologne entre 1872 et 1880, concernent principalement l'électrostatique. En 1880, il devient professeur ordinaire de physique à l'université de Palerme, où il étudie la conduction de chaleur et d'électricité dans le bismuth.

De 1885 à 1889, il est professeur à l'université de Padoue (Padova), étudiant l'effet photoélectrique. Vers la fin de 1889, il est appelé à l'université de Bologne, sa ville natale, où il travaille le restant de sa vie sur des sujets tels que l'effet Zeeman, les « rayons Roentgen », le magnétisme et les résultats des expériences de Michelson.

L'un des célèbres élèves du Righi a été Guglielmo Marconi. Marconi a étudié sous la direction de Righi dans son laboratoire à Bologne.

Liens externes[modifier | modifier le code]