Auguste Drouot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Auguste Drouot
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
DijonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

César Auguste Drouot, (dit Auguste Drouot) né le à La Fère (Aisne) et mort à Dijon le [1], est un aquarelliste, dessinateur et architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du cafetier-restaurateur Alexandre Drouot et de Marie Louise Leblanc, il se marie à Dijon le avec Anais Françoise Raucaz[2]. Il expose au Salon des architectes dès 1910 et y obtient l'année suivante une mention honorable. Il est remarqué en 1924 en exposant à la Galerie Simonson les dessins Rue pittoresque à Dôle (Jura) (dessin rehaussé), Le Palais de justice à Dijon et Vue de Gand[3]. Comme architecte, il réalise essentiellement des bâtiments de style Art déco correspondant à son époque et il a été chargé du Monument aux morts de Dijon[4] entre 1922 et 1924.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Dijon[modifier | modifier le code]

Is-sur-Tille[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts d'Is-sur-Tille

Salins-les-Bains[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts de Salins-les-Bains

Saint-Jean-de-Losne[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts de Saint-Jean-de-Losne

Châtillon-sur-Seine[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Dijon[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 428
  • Émile Humblot, Auguste Drouot, architecte à Dijon : travaux d'architecture, 1925-1930, Strasbourg, 1931

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Acte de naissance n°199 de l'année 1881 - mention en marge du décès à Dijon le 09 septembre 1955 », sur archives.aisne.fr (consulté le ).
  2. « Acte de mariage n°45 de l'année 1911 », sur archives.cotedor.fr (consulté le ).
  3. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 428
  4. https://monumentsmorts.univ-lille.fr/monument/18314/dijon-place/
  5. « Dijon :la place Darcy à travers les époques », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  6. Claudine Hugonnet-Berger, Jean-Luc Duthu, « Dijon architectures civiles, 1800-1940 (Côte-d'Or), p 24 », sur Google Books,
  7. « Les grands boulevards », sur www.metropole-dijon.fr (consulté le ).
  8. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA21001020
  9. https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA21002990
  10. https://www.bienpublic.com/grand-dijon/2013/01/06/12-avenue-victor-hugo
  11. « D'hier à aujourd'hui / Dijon : la Compagnie générale d’électricité », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  12. https://e-monumen.net/patrimoine-monumental/drouot-auguste/
  13. « La porte d’Ouche », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  14. Perrenet, Pierre, « La revue de Bourgogne 1914 - pages 32 à 36 », sur gallica.bnf.fr,
  15. « Renconstruction centre ville - Châtillon-sur-Seine - Observatoire des CAUE », sur L'Observatoire des CAUE (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]