Auguste Drouot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Auguste Drouot
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

César Auguste Drouot, né le à La Fère (Aisne) et mort à Dijon en 1958 [1], est un aquarelliste, dessinateur et architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il expose au Salon des architectes dès 1910 et y obtient l'année suivante une mention honorable. Il est remarqué en 1924 en exposant à la Galerie Simonson les dessins Rue pittoresque à Dôle (Jura) (dessin rehaussé), Le Palais de justice à Dijon et Vue de Gand[2].

Comme architecte, ses œuvres majeures, de style haussmannien, sont situées essentiellement place Darcy, à Dijon[3]. Il est également l’architecte en charge du Monument aux morts de Dijon[4] et date d'entre 1922 et 1924.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Dijon[modifier | modifier le code]

Is-sur-Tille[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts d'Is-sur-Tille

Salins-les-Bains[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts de Salins-les-Bains

Saint-Jean-de-Losne[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts de Saint-Jean-de-Losne

Châtillon-sur-Seine[modifier | modifier le code]

  • La reconstruction du centre-ville de Châtillon-sur-Seine, dirigé par l'architecte Henri Viollet à la suite du bombardement du 15 Juin 1940[10].

Galerie[modifier | modifier le code]

Dijon[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 428
  • Émile Humblot, Auguste Drouot, architecte à Dijon : travaux d'architecture, 1925-1930, Strasbourg, 1931

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]