Aubade (lingerie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubade.
Aubade
logo de Aubade (lingerie)

Création 1958
Dates clés 1875 et 1958
Forme juridique Société anonyme
Siège social Paris
Drapeau de France France
Activité Industrie textile
Société mère Calida
Site web www.aubade.com

Capitalisation 15 754 230 €
Chiffre d’affaires 45 millions d'€ en 2010

Aubade est une marque de lingerie féminine créée en 1958 par Claude Pasquier.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1875, le docteur Bernard créé une fabrique de gaines orthopédiques et de corsets vendus sous la marque Prégermain[1].
  • 1920, l’entreprise est rachetée dans les années 1920 par Jean Pasquier.
  • 1958, son fils, Claude Pasquier[2] lance la marque Aubade et la positionne dans le domaine de la lingerie féminine.
  • 1963, apparition de la couleur et des imprimés originaux. Ouverture des ateliers de confection de La Trimouille dans la Vienne et ensuite les usines de Saint-Savin et une cinquantaine de personnes à partir de 1963.
  • 1995, délocalisation d'une partie de la production sur le site de Ksar Hellal en Tunisie.
  • 2001, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros et occupe 500 salariés en France. 80 % de la production est alors réalisée en Tunisie. La distribution est assurée par 1500 points de vente en France et 50 % du chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger dans 70 pays.[réf. nécessaire]
  • 2005, l’entreprise est rachetée pour 50 millions d’euros par Calida, une holding basée à Sursee Suisse détenue majoritairement par Nicolas Mathys (27,3 % en 2009) et Erich Kellenberger (36 %)[3].
  • 2006, 180 emplois sont supprimés, fermeture de l’atelier de La Trimouille et réduction des effectifs à l'atelier Saint-Savin. Ouverture en France des premières boutiques Aubade, l'Art d'aimer
  • 2007, 140 emplois supplémentaires sont supprimés sur le site de Saint-Savin. Il n’ y reste que 132 employés chargés de la préindustrialisation des prototypes.
  • 2009, la suppression de 104 emplois à Saint-Savin est annoncée[4]. Cette décision a d’abord été annulée par le tribunal administratif de Poitiers[5]. Mais finalement les salariés ont été licenciés en décembre 2009, 66 d’entre eux ont fait une demande d’indemnisation contestant les motifs économiques invoqués par l’entreprise. Le jugement est prévu pour novembre 2011[6]. Lancement du site d'expérience www.frenchartofloving.com.
  • En 2010, les ventes d’Aubade sont en croissance de 10,6 % et atteignent 63,5 millions de francs (soit près de 45 millions d’euros)[7]. Les bénéfices du groupe Calida atteignent un niveau record de 20,9 millions de francs pour un EBIT de 12,9 %[7].

Produits[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La marque a entamé une diversification produit :

  • Lingerie et accessoires coquins (collection : Boite à Désir) ;
  • Loungewear, Bodywear et Nightwear ;
  • Balnéaire et Beachwear depuis 2003 ;
  • Bas et collants depuis 2009 ;
  • Prêt-à-Porter ( collection Prêt-à-Séduire) depuis 2009 : Dentelles, guipures et broderies composent des collections de tops.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]