Aspiration centralisée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (août 2013).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

L'aspiration centralisée" aspirateur centralisé ou aspirateur central ", est un système de nettoyage par aspiration basé sur l'installation de conduits d'aspiration à l'intérieur des murs de l'habitation.

Les conduits, sont terminés par des prises d'aspiration qui peuvent être réparties dans l'ensemble du bâtiment concerné. Un espace de rangement est aménagé pour les outils, et le dispositif motorisé d' aspirateur central se trouve généralement localisé dans le garage ou dans un local technique.

Différents systèmes pour le démarrage de l'aspirateur ont été inventés, par exemple un câblage en basse tension qui suit les conduits entre le moteur et les prises d'aspiration permet de démarrer l'aspirateur central en branchant le tuyau flexible dans la prise d'aspiration désirée.

Historique[modifier | modifier le code]

Alors que l'aspirateur a été inventé en 1869 aux États-Unis[réf. nécessaire], l'idée de l'aspiration centralisée s'est au départ heurtée à des problèmes techniques :

  • les moteurs électriques des aspirateurs n'étaient pas assez puissants pour un tel réseau de tuyaux,
  • les tuyaux, encastrés dans les murs, étaient mal adaptés au passage des matières aspirées.

[À développer]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'aspirateur est statique, ce qui veut dire qu'il est placé dans une pièce, en général le garage, et il y reste.

De cet aspirateur partent des tubes, généralement conçus en PVC vitrifiés d'un diamètre de 50 mm, accompagnés d'un petit câble électrique basse tension (24 V). L'ensemble est fixé et encastré dans les murs. Il forme un réseau par branchement parallèle de prise en prise.

Ce réseau se raccorde sur des bouches d'aspiration à clapet étanche installées dans les pièces de la maison que l'on souhaite équiper du dispositif. Le nombre de prises dépend de la superficie et du volume des pièces concernées.

Un flexible d'aspiration - long et souple, de 8 à 20 mètres de long se branche dans les prises.

L'aspiration peut se déclencher automatiquement lors du branchement du flexible, ou grâce à l'interrupteur placé dans la poignée du flexible d'aspiration.

Un panneau de commande peut aussi être installé dans un endroit pratique pour indiquer à l'utilisateur l'état de fonctionnement de son appareil.

Les poussières aspirées sont récupérées dans une cuve.

Avantages et inconvénients[modifier | modifier le code]

Avantages[modifier | modifier le code]

  • Propreté : avec les aspirateurs traditionnels, certaines poussières fines sont susceptibles de revenir dans l'air de la pièce après l'aspiration, alors que l'aspirateur centralisé utilise généralement une technique de filtrage plus élaborée dite "filtrage cyclonique"[réf. nécessaire], et comme l'appareil se trouve dans un local technique (garage, cave, cellier…) il ne rejette pas de micro-poussières dans les locaux habités. Une sortie d'air vicié peut être prévue à l'extérieur du bâtiment.
  • Maniabilité : pas de traîneau à tirer derrière soi, ni de fil électrique.

Inconvénients[modifier | modifier le code]

  • Installation complexe quand non prévue lors de la construction.
  • Il faut avoir un vide sanitaire ou des combles ou des placards pour y loger le système.
  • Consommation électrique accrue liée à la longueur du réseau de tubes
  • Maintenance difficile en cas d'obstruction
  • Coût élevé de l'installation