Artzentales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Artzentales
Blason de Artzentales
Héraldique
San Miguel de Linares, Artzentales.
San Miguel de Linares, Artzentales.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Udal / Municipio
Communauté autonome Pays basque Pays basque
Province Drapeau de Biscaye Biscaye
Comarque Enkarterri
Maire Joxe Ignacio Iglesias Aldana (PNV)
Code postal 48879
Démographie
Population 728 hab. (2013)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 14′ 26″ N 3° 14′ 29″ O / 43.240556, -3.24138943° 14′ 26″ Nord 3° 14′ 29″ Ouest / 43.240556, -3.241389
Superficie 3 674 ha = 36,74 km2
Localisation
Localisation de Artzentales

Géolocalisation sur la carte : Pays basque

Voir sur la carte administrative du Pays basque
City locator 14.svg
Artzentales

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Artzentales

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Artzentales
Liens
Site web www.artzentales.org

Artzentales en basque ou Arcentales en espagnol est une commune de Biscaye dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne.
Le nom officiel de la ville est Artzentales.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Galène (formule PbS

La première mention écrite de cette vallée et de la municipalité datent de 1214. Il est mentionné comme Argentales dans une donation effectuée par Diego López II de Haro aux moines de Nájera. À cause de cette ancienne variante du nom on a une solide tendance à mettre en rapport le nom de la vallée avec l'existence de mines d'argent dans son sol. Il n'existe pas de certitude de l'exploitation de mines d'argent à Artzentales, mais bien de l'exploitation des mines de plomb et de zinc, avant celles fer et cuivre qui ont été exploitées durant les XIXe et XXe siècle. Ceci étant, il n'est pas à exclure que des mines de plomb on ait extrait de la Galène[1] argentifère et qu'à cause de cela, la vallée soit baptisée Argentales. Le nom a évolué plus tard, passant de Argentales à Arcentales.

Géographie[modifier | modifier le code]

Artzentales est limiée au nord et à l'est par Sopuerta, au sud par la vallée de Mena et de Balmaseda et à l'ouest par Trucios et Villaverde.

Le terrain est montagneux duquel ressortent le Golisa, la Garbea, la Peña Alén et Betaño. Elle est arrosée par les rivières Colisa et Rolante. Ici prédominent les pins et les eucalyptus.

Entités de populations[modifier | modifier le code]

  • San Miguel de Linares : lieu, 400 m
  • Górgola : quartier à 6 km du centre, 470 m
  • Sainte Croix : quartier à 2,5 km du centre, 470 m
  • Traslaviña : quartier à 2 km du centre, 320 m
  • Trasloheros : quartier à 4 km du centre, 390 m

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1880 et 1890, on commença à exploiter différentes mines dans le territoire municipal d'Artzentales. L'essor qu'ont provoqué les mines tant économique que démographique, a été décisif pour clore une longue étape au cours de l'histoire de la vallée. Mais il ne faut pas se leurrer, bien que dans beaucoup de municipalités l'exploitation des mines et le processus d'industrialisation ait provoqué une transformation radicale, dans le cas d'Artzentales ces changements ont seulement eu lieu tandis qu'on a maintenu les mines ouvertes.

Les mines, fer et cuivre, qui ont été exploitées à Artzentales étaient situées au Nord du territoire municipal. Les deux zones minières par excellence sont : Celle de « Peñalba-Rao » (Mine Federico) et les Barrietas-Gerelagua (Mine Amalia Juliana, Mine Sorpresa, Mine María…)

À partir du moment où on a fermé celles-ci, parenthèse qui a duré quarante-cinquante années, ses habitants sont retournés à leur mode de vie « traditionnelle » avec une prédominance des activités agricoles, d'élevage et forestières. Mais cette image qui pourrait nous rappeler des temps passés, durera très peu car à partir des années de cinquante et soixante on a entamé un processus de dépeuplement qui continue encore de nos jours. Cette tendance est répétée dans des municipalités en situation d'isolement pour les principales voies de communication. À cette récession démographique, on ajoutera une conjoncture économique défavorable pour les petites exploitations agro-animales caractéristiques de la municipalité. Ceci arrive par la subordination aux programmes économiques préconisés par l'Communauté économique européenne (CEE).

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • San Miguel Arcángel de Linares: Artzentales
  • Nuestra Señora: Traslaviña
  • Santa Elena: à Santa Cruz

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La galène est un minéral toxique composé de sulfure de plomb de formule PbS. Sa structure, cubique, est celle de la halite, groupe d'espace Fm\bar{3}m.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]