Arthur Liebehenschel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arthur Liebehenschel
Arthur Liebehenschel (1901-1948).jpg

Arthur Liebehenschel vers 1940

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
CracovieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de
Grade militaire
Condamné pour

Arthur Liebehenschel () fut l'un des commandants des camps d'Auschwitz et de Majdanek durant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Posen (aujourd'hui Poznań, en Pologne), il étudie l'économie et l'administration publique ; il devient sergent major après la Première Guerre mondiale.

En 1932, il rejoint le parti nazi et en 1934 les SS, où il sert dans les Totenkopfverbände.

Après avoir exercé une fonction administrative importante au sein de l'inspection des camps de concentration, le , Liebehenschel devient le commandant d'Auschwitz puis, à partir du 19 mai 1944 commandant du camp d'extermination de Majdanek, jusqu'au 22 juillet 1944.

Avec la fin de la guerre, il est arrêté par l'armée américaine et extradé vers la Pologne. Jugé au cours du procès d'Auschwitz (1947), qui s'est tenu à Cracovie, il est exécuté par pendaison le 24 janvier 1948.

Famille[modifier | modifier le code]

Liebehenschel a eu au moins cinq enfants[1], dont Barbara Cherish (née en 1943), qui vit maintenant aux États-Unis. En 2009, elle a publié un livre dans lequel elle parle à la fois de certaines actions de son père qui ont amélioré la vie des prisonniers mais aussi de sa participation dans un système génocidaire[2]. En 2002, dans une entrevue donnée à la chaîne télévisuelle allemande ZDF, elle a parlé avec sa sœur Antje du sentiment de culpabilité résultant du passé de leur père[3].

Références[modifier | modifier le code]