Armorique (navire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armorique (homonymie).
Armorique
Image illustrative de l'article Armorique (navire)
L’Armorique, au centre, en 1940.

Autres noms Mytho 1879-1910
Bretagne IV (1910-1912)
Armorique (1912-1944)
Type Transport de première classe à hélice
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine (1942-1944)
Chantier naval Chantiers navals de Cherbourg
Armé 1879
Statut Sabordé à Landévennec en 1944
Caractéristiques techniques
Longueur 105 m
Maître-bau 15 m
Tirant d'eau 7 m
Déplacement 5 928 t
Propulsion 2 460 m2 de voilure, Machine alternative à 8 chaudières
Puissance 2 600 Ch
Vitesse 14 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 140, 3 canons de 90

Le navire-école des mousses Armorique était un vaisseau de type « transport de première classe à hélice ».

Historique[modifier | modifier le code]

Ce voilier a été construit dans les chantiers navals de Cherbourg, et mis à l'eau et armé en 1879, sous le nom de Mytho (du nom de la ville de Mỹ Tho, en Cochinchine). Jusqu'en 1910, il a été affecté en Extrême-Orient, où il a joué le rôle de transport, ce qui lui a valu son surnom de « Transport de Chine ».

En 1910, il est rapatrié en France et affecté à l'École des mousses et des apprentis marins de Brest, où il est rebaptisé une première fois Bretagne (Bretagne IV) en 1910, puis Armorique en 1912. Accueillant près de 500 élèves (cinq compagnies), il fait alors partie du « groupement Armorique », avec les bâtiments Trémintin et Gueydon.

En juin 1940, les mousses quittent l’Armorique. En 1942, il est racheté par la Kriegsmarine pour 28 800 RM. Mouillé dans l'anse de Penforn à Landévennec, il est transformé en navire-atelier par l'occupant, qui le saborde au même endroit en 1944[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Canal de Nantes à Brest », sur Canal de l'Unité.