ArMen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ArMen
Image illustrative de l’article ArMen

Pays France
Langue français
Périodicité bimestrielle
Format magazine
Genre Bretagne et pays celtiques
Prix au numéro 10 €
Date de fondation 1986
Ville d’édition Quimper

Directeur de publication Jacques Fitamant
Rédacteur en chef Chloé Batissou
ISSN 0297-8644
Site web www.armen.bzh

ArMen est une revue française à périodicité bimestrielle créée en 1986 et spécialisée dans la Bretagne et les pays celtes.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les thèmes principaux de la revue ArMen sont : les arts, la nature, l'histoire, l'ethnologie, la culture, la musique, les traditions et la vie quotidienne[1].

À l'occasion de son 200e numéro de mai-, la revue a ouvert, sur son site web, ses 28 ans d'archives pour ses abonnés.

Histoire[modifier | modifier le code]

La revue Armen est créée à Douarnenez en février 1986 par la société coopérative et participative et maison d'édition Le Chasse-Marée. Le titre évoque la pierre (en breton) et le phare d'Ar-Men à la pointe de la Bretagne[1],[2].

La revue trouve rapidement un lectorat. Les ventes passent le seuil des 10 000 exemplaires, avec de nombreux d'abonnements. En 2003, à la suite des difficultés financières de Chasse-marée, qui dépose son bilan, la revue Armen est reprise par les éditions Fitamant, groupe de presse basé à Telgruc-sur-mer dans le Finistère[1],[3],[4],[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Soline Billon, « L'Ouest en Mémoire. La revue Ar Men », Institut national de l'audiovisuel,‎ (lire en ligne)
  2. « "Le Chasse-Marée" a 20 ans », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. « Les éditions du Chasse-Marée, en redressement judiciaire, seront partagées entre deux repreneurs », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. Stanislas du Guerny, « L'éditeur Chasse-Marée - ArMen en dépôt de bilan », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  5. Pierre-Henri Allain, « Le Chasse-Marée prend l'eau », Libération,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]