Aoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gounib, un aoul du Daguestan, photographié par Prokoudine-Gorski entre 1905 et 1915.

Un aoul (mot dérivé du tchétchène oil et/ou du tatar awıl) est un village fortifié que l’on trouve globalement partout dans le Caucase et plus particulièrement au Daguestan et en Tchétchénie.

Ces villages sont souvent bâtis contre des falaises et leurs fortifications sont en pierre pour se protéger d’une attaque surprise. Les maisons sont le plus souvent hautes de deux étages.

Au XIXe siècle, lors de la conquête du Caucase par la Russie, les aouls se révélèrent d’excellents lieux de défense et de regroupement de la résistance.

Citation[modifier | modifier le code]

« J'avais quinze ans quand les murides commencèrent à se montrer dans les aouls. »

— Tolstoï, La Pléiade, Hadji-Mourat, p. 1459.