Antoine d'Aguesseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille d'Aguesseau.
Antoine d'Aguesseau
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
François Aguesseau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Henri d'Aguesseau
François d'Aguesseau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Antoine d'Aguesseau, seigneur du Puiseux, est un magistrat français, né en 1587, et mort à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine d'une famille importante de la magistrature française, il est le fils de François Aguesseau, commerçant et échevin d'Amiens, anobli en 1594[1].

Antoine d'Aguesseau devint lieutenant-criminel au Châtelet de Paris, puis maître des requêtes en 1622, président au Grand Conseil en 1624, conseiller au conseil d'État et au conseil de Direction.

En 1632, il est premier président du parlement de Bordeaux grâce au soutien du Cardinal de Richelieu[réf. nécessaire].

Famille[modifier | modifier le code]

  • François Aguesseau, seigneur de La Calletière en Saintonge et de Puiseux (près de Beaumont-en-Beauvaisis), marié, par contrat de mariage passé le 10 mai 1580, à Françoise Le Gay, fille de Jean Le Gay, seigneur de Rouquerolles[2]
    • François II d'Aguesseau ( -1637), marié avec Catherine Godet de Soudé
      • François III d’Aguesseau ( -1690), seigneur de Puiseux, d'Offins, de Valjouan et de Marcheguyon, secrétaire du Roi[3]
      • Madeleine d'Aguesseau mariée à Henri Rogier
      • Marguerite d'Aguesseau ( -1721), marié en 1667 avec Michel de Conflans (1632-1712)
    • Antoine d'Aguesseau marié en premières noces avec Anne Blondeau
      • Marie d'Aguesseau ( -1704), mariée avec Claude, seigneur du Housset, marquis de Trichâteau, intendant de finances et chancelier de Monsieur
      • François d'Aguesseau, seigneur de Puiseux, maître des requêtes, marié en 1658 avec Hélène de Pleurre (1639-1659)
- marié en deuxièmes noces avec Françoise Mareschal, fille de Pierre Mareschal, seigneur de Fontenay, président de la Chambre des comptes de Bourgogne, sans descendance
- marié en troisièmes noces, par contrat du 13 mai 1634, avec Anne de Givès, fille de Nicolas de Givès (Gyves), seigneur Poully, correcteur aux comptes, veuve de François du Faure de la Roderie
  • Henri d'Aguesseau (1635-1716) marié en 1663 avec Claire Eugénie Le Picart de Périgny ( -1713)
  • Marie-Catherine d'Aguesseau (1663-1729) mariée en 1683 avec Charles-Marie de Saulx, comte de Tavannes (1649-1703)
  • Jean-Baptiste-Paulin d'Aguesseau ( -1723), prêtre,
  • Claire-Claude Thérèse d’Aguesseau ( -1701), religieuse à partir de 1683 dans la Congrégation des Filles de l'Enfance[4]
  • Henri François d'Aguesseau (1668-1751), chancelier de France, marié en 1694 avec Anne Françoise Lefèvre d'Ormesson
  • Joseph Antoine d'Aguesseau (1676-1744) de Valjouan, marié en 1702 avec Louise Dubois,dame de Buillet ( -1723)
  • Madeleine d'Aguesseau ( -1740) mariée à Pierre Hector Le Guerchois, seigneur d’Averton
  • N d'Aguesseau ( -1644)
  • Claude d'Aguesseau ( -1644)
  • Catherine d'Aguesseau mariée avec François Texier, comte de Jervalhac
  • Bernard Texier, comte de Jervalhac
  • Philippe d'Aguesseau, marié en 1630 avec Madeleine Le Maistre de Bellejame
  • Vincent d'Aguesseau

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Storez. Le chancelier Henri François d'Aguesseau (1668-1751), monarchiste et libéral. Paris : Publisud, 1996. In-8°, 635 pages, p. 117.
  2. Auguste-Aimé Boullée, Histoire de la vie et des ouvrages du chancelier d'Aguesseau, tome 2, p. 189 (lire en ligne)
  3. Isabelle Storez, Le chancelier Henri François d’Aguesseau (1668-1751) (lire en ligne : note 187)
  4. Guillaume de Juliard, Histoire de la Congrégation des Filles de l'Enfance, chez Jean Guillemette, Toulouse, 1735, p. 152 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • A. Boullée, Histoire de la vie et des ouvrages de chancelier d'Aguesseau, précédée d'un discoura sur le ministère public, et suivie d'une notice historique sur Henri d'Aguesseau, père du chancelier, 1848
  • François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France, chez Schlesinger, Paris, 1863, tome 1, p. 155-156 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]