Antoine Hennequin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hennequin.
Antoine Hennequin
Fonction
Député
Nord
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Antoine Louis-Marie Hennequin est un avocat à la cour royale, député du Nord[1] et un homme politique français né le à Clichy-la-Garenne (à l'époque Seine aujourd'hui Hauts-de-Seine) et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un bref passage dans l'armée en 1806, il devient clerc d'avoué puis avocat à Paris, plaidant dans les procès politiques. Il enseigne le droit civil à la Société des bonnes études en 1821. En décembre 1830, il assure la défense du comte de Peyronnet lors du procès des ministres de Charles X[2].

Il est député du Nord de 1834 à 1840, siégeant avec la droite légitimiste.

Henri Nogent-Saint-Laurens prononce son éloge historique à la séance d'ouverture des conférences de l'ordre des avocats, le 21 novembre 1840[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christina Vella, Intimate Enemies: The Two Worlds of the Baroness de Pontalba, Baton Rouge, Louisiana State University Press, (ISBN 0-8071-2144-4).
  2. Ernest Daudet, La révolution de 1830 et le procès des ministres de Charles X, Paris, Hachette, , pp.153-154 et 235
  3. Eugène de Mirecourt, Nogent Saint-Laurens, Paris, , 90 p. (lire en ligne), p. 30-37.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Michaela Almonaster y Roxas

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]