Antoine Danchin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danchin.
Antoine Danchin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Antoine Danchin est un biologiste français spécialiste de la génétique microbienne né le 7 mai 1944.

Travail scientifique[modifier | modifier le code]

Antoine Danchin est ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1964 Sciences)[1].

Ses travaux se sont concentrés dans le domaine de la génomique ; il a notamment proposé un programme de séquençage de la bactérie modèle Bacillus subtilis[2]. Avec François Rechenmann, de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA) il a créé le premier groupement de recherche du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) destiné à coordonner l'aspect informatique de la recherche sur les génomes (GDR 1029, Génome et Informatique). Directeur de recherche au CNRS et professeur à l'Institut Pasteur, il y a dirigé le Département Génomes et génétique. Il est membre de l'organisation européenne de biologie moléculaire, et membre du conseil de l'International Nucleotide Sequence Database Collaboration (INSDC composé de DDBJ, EMBL-EBI, et GenBank)[3].

Œuvres de vulgarisation[modifier | modifier le code]

  • Antoine Danchin, Ordre et dynamique du vivant, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Sciences », 1978, 328 p. (ISBN 978-2020047647)
  • Antoine Danchin, L’œuf et la poule. Histoire du code génétique, Paris, Éditions Fayard, coll. « Le temps des sciences », 1983, 282 p. (ISBN 978-2213013022)
  • Antoine Danchin, Une aurore de pierres. Aux origines de la vie, Paris, Éditions du Seuil, 1990, 275 p. (ISBN 978-2020121408)
  • Antoine Danchin, La Barque de Delphes. Ce que révèle le texte des génomes, Paris, Éditions Odile Jacob, coll. « Sciences », 1998, 396 p. (ISBN 978-2738105912)
  • Antoine Danchin, Biologie morale, biologie immorale., Paris, Éditions Flammarion, 1999. (ISBN 978-2082112437)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Antoine+Danchin.
  2. (en) Collectif, « The complete genome sequence of the gram-positive bacterium Bacillus subtilis », Nature, no 390,‎ , p. 249-256
  3. http://insdc.org/page.php?page=advisors

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Changeux et Antoine Danchin, pp.  58-88, « Apprendre par stabilisation de synapses en cours de développement », dans Le Cerveau humain, tome 2 de la série L'Unité de l'homme, sous la direction d'Edgar Morin et de Massimo Piatelli/Palmarini, Seuil, Paris, 1974).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]