Anthocerotophyta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Anthocérote)
Aller à : navigation, rechercher

Les anthocérotes (Anthocerotophyta ou Anthocerotae) sont un embranchement de plantes terrestres (embryophytes) aux caractères ancestraux.

Avec les hépatiques et les mousses (ie. parfois appelées bryophytes sensu stricto), on les regroupe sous le nom de bryophytes (sensu largo, ce groupe étant paraphylétique, il a été abandonné par les cladistes mais conservé comme grade évolutif par les systématiciens évolutionnistes).

Les Anthocerotophyta : plantes ancestrales[modifier | modifier le code]

Les Anthocérotes ont été retrouvés sous forme de fossiles au Crétacé supérieur. Néanmoins, il semblerait qu'ils soient apparus avec les stomates. Cette innovation morphologique du Silurien moyen permit aux plantes aquatiques la respiration à l'air libre plus aisément qu'avec les pores dit aérifères. On peut donc penser que les Anthocérotes ont un âge plus ancien malgré l'absence de fossiles.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Cycle de vie d'une Anthocérote.

Gamétophyte: thalle à croissance dichotome (phase dominante). Présence de stomates et de rhizoides unicellulaires sur la face inférieure.

Les gamétanges (archégones et anthéridies) sont inclus dans le thalle.

Le sporophyte ou sporogone est linéaire, au centre il y a une colonne : la columelle avec des spores organisées en tétrades. Il va s'ouvrir par deux fentes longitudinales.

reproduction asexuée (multiplication végétative) par propagules.

Synapomorphies[modifier | modifier le code]

Les principales synapomorphies de ce groupe sont :

État des populations, pressions, réponses[modifier | modifier le code]

Parmi les bryophytes largo sensu, depuis deux ou trois décennies, les anthocérotes comptent parmi les groupes les plus menacés ou qui régressent le plus vite dans les zones d'agriculture intensive[2], ce qui leur donne aussi une valeur en termes de bioindication.

Classification[modifier | modifier le code]

Cet embranchement comprend la classe Anthocerotopsida, avec quatre ordres qui regroupent environ 200 espèces comprenant 11 genres dans les familles suivantes:

Un genre très atypique a été mis dans une classe à part Leiosporocerotopsida.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Guillaume Lecointre et Hervé Le Guyader, Classification phylogénétique du vivant, t. 1, Belin, , 4e éd. (1re éd. 2001) (ISBN 9-782701-182940)
  2. Les bryophytes, ces plantes secrètes qui nous entourent , Vidéo de la fondation bryologique Philippe De Zuttere, disponible sur youTube ; film de vulgarisation, Tango Vidéo

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :