Anté-hypophyse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe sagittale du cerveau
Hypophyse

L'anté-hypophyse (ou adénohypophyse ou hypophyse antérieure) est le lobe antérieur de l'hypophyse et fait partie de l'appareil endocrinien.

Sous l'influence de l'hypothalamus, l'anté-hypophyse produit et sécrète diverses hormones peptidiques qui régulent divers processus physiologiques, tels le stress, la croissance et la reproduction.

Elle sécrète l'hormone de croissance (GH), la prolactine (PRL), l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH), la thyréostimuline (TSH), l'hormone adrénocorticotrope (ACTH), la mélano-stimuline (MSH), des endorphines, et d'autres hormones (beta-lipotropine...). Hormis l'hormone de croissance et la prolactine, ce sont des stimulines, dont le rôle est d'activer les sécrétions hormonales des glandes endocrines périphériques.

En cas de défaut de production on parle d'hypopituitarisme (insuffisance antéhypophysaire). Il peut s'agir d'un déficit global ou localisé (insuffisance thyréotrope par ex.). Lorsque le déficit concerne toutes les hormones produites par l'hypophyse on parle alors de panhypopituitarisme (retrouvé par exemple lors d'une hypophysectomie totale) .

Anatomie et développement[modifier | modifier le code]

L'ante-hypophyse est une glande qui représente moins de 1 % de la masse de l'encéphale, elle a le même volume qu'une petite bille et est située dans l'axe central du cerveau. Elle se situe en avant de la neurohypophyse (ou post-hypophyse ou hypophyse postérieure) et dans le prolongement de l'hypothalamus. Elle est par ailleurs irriguée par l'artère hypophysaire, et secrète ses hormones dans la veine hypophysaire.

L'anté-hypophyse dérive du feuillet ectoblastique.

Histologie et Physiologie[modifier | modifier le code]

Cinq types cellulaires se distinguent selon l'hormone qu'elles produisent, et d'un point de vue histologique par leurs caractères tinctoriaux (basophile, acidophile) et leurs granulations (plus ou moins épaisses).

La microscopie électronique et l'immunohistochimie permettent une identification plus détaillée du type cellulaire (et de l'hormone sécrétée).

Principales hormones sécrétées[modifier | modifier le code]

Hormone Cible Effet
hormone adrénocorticotrope (ACTH) Surrénale Sécrétion de glucocorticoïdes
hormone folliculo-stimulante (FSH) Gonades Développement du système reproducteur
hormone de croissance (GH) Foie, adipocytes Stimule la croissance ; métabolisme des lipides & hydrate de carbone
hormone lutéinisante (LH) Gonades production d'hormone sexuelles
Prolactine (PRL) Ovaires, glande mammaires Sécrétion d'œstrogènes/progestérone ; production de lait
thyréostimuline (TSH) glande thyroïde Sécrétion d'hormone thyroïdiennes