Another Code : Mémoires doubles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Another Code
Mémoires doubles
Éditeur Nintendo
Développeur Cing

Date de sortie Drapeau du Japon
Drapeau européen
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png
Genre Aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche
Langue Français
Contrôle Nintendo DS

Évaluation PEGI : 7+

Another Code : Mémoires doubles (Anazā Kōdo Futatsu no Kioku (アナザーコード 2つの記憶?) est un jeu vidéo d'aventure sorti en 2005, développé par la société japonaise Cing et édité par Nintendo pour la Nintendo DS.

Trame[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

La veille de ses 14 ans, Ashley Mizuki Robins reçoit une lettre de son père qu'elle croyait mort depuis ses 3 ans avec une machine nommé DAS. Son père lui demande de le rejoindre sur l'île de Blood Edward. Sur cette île, elle perdit sa tante, Jessica Robins. Dans un cimetière, elle rencontre un fantôme nommé D. Celui-ci lui demande de retrouver sa mémoire. Au fur et à mesure, D retrouvera la mémoire. Mais pourquoi le père d'Ashley ne veut pas se montrer ? Qu'est ce que cette DAS ? Pourquoi Jessica a été enlevée ?

Système de jeu[modifier | modifier le code]

On dirige les personnages en glissant avec le stylet sur des trajets préenregistrés. Cliquez avec le stylet sur les objets qui sembleront vous sortir d'affaire et tournez, soufflez ou cliquez comme si l'objet était en face de vous (ex: pour la manivelle du pont, au tout début du jeu, faire des ronds avec le stylet). Parfois, il y aura une loupe en haut à droite de l'écran tactile. S'il y a une loupe, ça veut dire qu'il y a quelque chose à faire ou à trouver tout de suite ou plus tard. Parfois, D ou un autre personnage vous posera des questions. Il faudra donner les bonnes réponses pour finir le jeu.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le jeu a été raisonnablement bien accueilli par la critique notamment grâce à son histoire même si beaucoup de personne lui ont reprochés sa trop courte durée de vie et sa facilité à certains passages.

Critiques de la presse spécialisée
Publication Note
JPN Famitsu 35 / 40[1]
AN GameSpot 7,2 / 10[2]
RU IGN.com 6 / 10[3]
FR Gamekult 6 / 10[4]
FR Jeuxvideo.com 14 / 20[5]
Compilations de plusieurs critiques
Game Rankings 73 % (basé sur 61 critiques)[6]
Metacritic 70 % (basé sur 51 critiques)[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Another Code 2tsu no Kioku », sur Famitsu Scores Archive
  2. (en) Bethany Massimilla, « Trace Memory review », sur GameSpot,‎
  3. (en) Craig Harris, « Trace Memory review », sur IGN.com,‎
  4. (fr) Greg, « Test de Another Code : Mémoires Doubles », sur Gamekult,‎
  5. (fr) Jihem (Jean-Marc Wallimann), « Test de Another Code : Memoires Doubles », sur Jeuxvideo.com,‎
  6. (en) « Trace Memory reviews », sur Game Rankings
  7. (en) « Trace Memory reviews », sur Metacritic

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]