Anne Renée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne Renée
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
LavalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Manon KirouacVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
René Angélil (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
  • Jean-Pierre
  • Anne-Marie

Anne Renée[1] est une chanteuse populaire née à Laval le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne Renée fait ses débuts dans la chanson en 1964 sous son vrai nom : Manon Kirouac. Elle connaît quelques succès sur disques jusqu'en 1968, puis elle décide de terminer ses études. Par la suite elle revient à la chanson populaire sous le nom d'Anne Renée. C'est son ami, le chanteur Johnny Farago, qui la présente au producteur Guy Cloutier qui décide de la prendre sous son aile. Elle devient alors l'une des chanteuses les plus populaires de la scène québécoise avec des hits comme Un amour d'adolescent (traduction d'une chanson de Paul Anka, Puppy Love) et On trouve l'amour (de l'auteur compositeur François Bernard (SOCAN))[2]. C'est aussi à cette époque qu'elle tombe amoureuse de l'associé de Cloutier, René Angélil, qu'elle épouse en 1973 et dont elle a deux enfants, Jean-Pierre et Anne-Marie. Sa carrière musicale se termine en 1979. Elle anime alors pendant deux ans l'émission Les Tannants avec Pierre Marcotte. Elle quitte ensuite définitivement la scène artistique.

Anne Renée et René Angélil divorcent en 1985[3]. Leur fille Anne-Marie épousera le chanteur Marc Dupré en 2000.

Discographie[modifier | modifier le code]

45 tours sous le nom de Manon Kirouac[modifier | modifier le code]

  • 1965 - Ding dong / Ta vallée lointaine
  • 1966 - C'est le temps de l'école / Il y avait la lune
  • 1966 - Je veux chanter / Danser le sloopy
  • 1967 - L'école à gogo / Si vous connaissez quelque chose de pire qu'un vampire
  • 1967 - Les filles / Mon cœur n'est pas à vendre
  • 1968 - Le mariage / La première valse
  • 1969 - Je suis ton amie / Une fille et un garçon (avec Gilles Rousseau)

45 tours sous le nom d'Anne Renée[modifier | modifier le code]

  • 1970 - Le jonc d'amitié / Pas de mariage ()
  • 1971 - Un jour, l'amour viendra / Toute petite (hiver 1971)
  • 1971 - Qu'il est pénible d'aimer / Instrumental (printemps 1971)
  • 1971 - Dis-moi, maman / Puisqu'il faut se quitter ()
  • 1972 - Un amour d'adolescent / Toi et moi ()
  • 1972 - Vacances d'été / L'été sur la plage (avec Johnny Farago) ()
  • 1972 - L'été est là / Copacabana (avec Johnny Farago, Patrick Zabé, René Simard et Gilles Girard) (été 1972)
  • 1972 - On trouve l'amour / Pancho ( - auteur-compositeur François Bernard SOCAN)
  • 1972 - Pour la première fois, Noël sera gris /Noël blanc ()
  • 1973 - Symphonie d'amour / Pedro Gomez ( auteur-compositeur François Bernard SOCAN )
  • 1973 - Symphonie d'amour / Instrumental
  • 1973 - Quand j'étais une enfant / Tu ne sais pas ce qu'est l'amour ()
  • 1973 - Ça nous fait pleurer / Aujourd'hui ()
  • 1974 - Il est là, mon enfant / Sur le bord de ma tasse de café ()
  • 1974 - Je veux savoir / Aujourd'hui ()
  • 1974 - Une nuit dans tes bras / Aujourd'hui ()
  • 1975 - Le docteur m'a dit / Toute petite ()
  • 1975 - Un jeu d'fou / Sur le bord de ma tasse de café ()
  • 1976 - Embrasse-le / Instrumental
  • 1976 - Hasta Manana / Aujourd'hui ()
  • 1977 - Une dose de rock'n roll / Aujourd'hui c'est ta fête ()
  • 1977 - Tu remplis ma vie / Une dose de rock'n roll ()
  • 1978 - Je ne sais pas / Instrumental

Albums 33 tours et CD[modifier | modifier le code]

  • 1972 - Cadeau de Noël
  • 1972 - Un amour d'adolescent
  • 1973 - Quand j'étais une enfant
  • 1980 - Anne Renée
  • 2000 - Anne Renée: Un amour d'adolescent (compilation)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la musique populaireau Québec (1955-1992), Institut québécois de la recherche et de la culture,,Québec, p. 397
  2. Site de François Bernard
  3. Voici les 6 femmes qui ont marqué la vie de René Angélil

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]