Anne Bernard-Gély

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anne Bernard-Gély
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
René-François Bernard
Autres informations
Distinctions
Officier de la légion d'honneur, officier de l'ordre du mérite

Anne Bernard-Gély, née à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme, est une dirigeante d'entreprise française. Depuis 2002 elle est Déléguée Générale du Syndicat Français de l'Industrie Cimentière et depuis 2011 Directrice générale de l'Association Technique de l’Industrie des Liants Hydrauliques (ATILH).

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au Lycée Jeanne d'Arc, puis en classes préparatoires au Lycée Blaise Pascal à Clermont-Ferrand, elle entre à l'École Polytechnique (Promotion X 74) puis en 1977 au Corps des Ponts et Chaussées. Diplômée de l'École Nationale des Ponts-et-Chaussées (Promotion PC 79), elle obtient en 1979 le diplôme de diplôme d’études approfondies de mécanique théorique de l'université Pierre et Marie Curie (ParisVI « Jussieu »).

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière comme chef d’un arrondissement « ouvrages d’art » au Service d’études techniques des routes et autoroutes (Sétra) de 1979 à 1982 où elle participe au développement de la technique des ponts courants[1].

De 1982 à 1987, chef de l’arrondissement opérationnel de la direction départementale de l’Équipement des Hauts-de-Seine , elle est responsable de la maîtrise d’œuvre de travaux routiers, autoroutiers et réalisation de ponts dans ce département essentiellement A86).

Entre 1987 et 1988, elle est adjointe au directeur des Infrastructures et des Transports de la direction régionale de l’Équipement d’Île-de-France, puis conseillère technique auprès du secrétaire d’État aux Transports routiers et fluviaux de 1988 à 1990.

De 1990 à 1995, elle est secrétaire générale puis directrice de l’Exploitation du Syndicat des transports parisiens, devenu ensuite Syndicat des transports d'Île-de-France.

En 1995, elle rejoint à nouveau l'administration centrale du ministère de l'Équipement en tant qu'adjointe au délégué interministériel à la direction de la Sécurité et de la Circulation routières.

En 1998 elle est chargée de la mission « Mobilité urbaine » à la direction générale de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction (DGUHC) et participe au Cycle supérieur de management équipement (CSME).

Depuis 2002 elle est Déléguée Générale du Syndicat Français de l'Industrie Cimentière.

Entre 2002 et 2011 elle est Directrice générale de CIMBETON[2].

Depuis 2011, elle est Directrice générale de l'Association Technique de l’Industrie des Liants Hydrauliques (ATILH)[3].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Mariée[4] à René-François BERNARD, ils ont eu ensemble 4 enfants:

- Hélène BERNARD-ANSEL, née en 1981

- Paul-Antoine BERNARD, né en 1983

- Pierre-Étienne BERNARD, né en 1984

- Jean-Baptiste BERNARD, né en 1986

Autres activités professionnelles[modifier | modifier le code]

- Activités d’enseignement à l’École Nationale des Ponts et Chaussées : maître de conférences, cours « Matériaux » avec le professeur Huet (1980-1983), maître de conférences, cours « Conception des Ponts » avec le professeur Grattesat (1983-1988), professeur du cours « Conception des ponts » (1986-2001), enseignante dans le module « Routes » (2002-2008)

- Maître de conférences au CHEC du cours « Béton précontraint » (1984-1988)

- Membre du Conseil d’Enseignement et de Recherche de l’ENPC (1990-1995)

Mandats sociaux[modifier | modifier le code]

- Membre du Conseil d’Administration de l’UNIPEF et du Comité de Ponts Alliance

- Vice-présidente de l'Association des Anciens Élèves de l'ENPC de 2003 à 2006

- Administratrice du CERIB (Centre d’Études et de Recherche de l’Industrie du Béton)

- Membre du Conseil Scientifique du LCPC (Laboratoire Central des Ponts et Chaussées)

- Administratrice et trésorière de la Fondation École Française du Béton

- Représentante française au comité B3 de l’Association mondiale de la Route (AIPCR)

- Administratrice de la Maison des Polytechniciens (depuis 2003)

- Présidente de l'Association pour la Qualification des Équipements de la Route (ASQUER), jusqu’en mai 1999.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Anne Bernard-Gély est officier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur (depuis le 8 juillet 2015) et Officier de l’Ordre National du Mérite (depuis le 17 mai 2009).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Conception des Ponts, Presses de l’ENPC, 1994, (ISBN 978-2859782153) (en collaboration avec Jean-Armand CALGARO)
  • Les Ponts de France, Presses de l’ENPC, 1982
  • Chapitres "Ponts" et "Architecture des ponts" dans "Les Techniques de l'Ingénieur", 1996
  • Divers articles dans les revues techniques : Annales de l’ITBTP, Revue des Routes et Aérodromes, Revue Générale des Routes, Moniteur des Travaux Publics, La Jaune et la Rouge[5], PCM...

Notes et références[modifier | modifier le code]