Anna Polina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anna Polina
Description de cette image, également commentée ci-après
Anna Polina photographiée par John B. Root
Alias
Lilith Marshall
Naissance (31 ans)
Saint-Pétersbourg, Russie, URSS
Nationalité Drapeau de la Russie Russe
Profession
Distinctions
Caractéristiques physiques
Yeux Bleus
Cheveux Noirs
Carrière
Années d’activité 2008 – En activité
Nombre de films 173 comme actrice et 4 comme réalisatrice[1]

Anna Polina (en russe : Анна Полина), née le à Saint-Pétersbourg, est une actrice pornographique et mannequin russe[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en URSS, Anna Polina a vécu en Russie jusqu'à ses 10 ans[2], avant de s'installer en France avec sa famille. Sa mère est guide touristique, son beau-père est antiquaire[3]. Après un baccalauréat littéraire, elle se tourne dans un premier temps vers des études de droit franco-russe, puis vers les cours Florent, et enfin entre dans une école d'assistante sociale, cependant, après ce parcours tout à fait classique, elle a très vite été attirée par le monde du charme et de la pornographie. Elle a tourné ses premières scènes en sous le nom de Léa Delmas[2], avant d'opérer un break jusqu'en quand elle entame réellement une carrière dans le X[4]. Elle utilise d'abord le pseudonyme de Lilith Marshall avant de se fixer sur celui d'Anna Polina[2]. Durant l'été , elle se fait poser des implants mammaires[4]. C'est par son admiration pour les performances de Coralie Trinh Thi, coréalisatrice avec Virginie Despentes du film "Baise-moi", qu'elle répond à une annonce du réalisateur John B. Root[3], fondateur de Explicite Mag. Elle va tourner avec lui ses premières scènes en 2010. Elle tournera ensuite pour les principaux réalisateurs français, puis devient en la neuvième Dorcel Girl[2]. Elle est notamment l'une des actrices principales du film Inglorious Bitches, une parodie pornographique d'Inglourious Basterds[2].

Fin , sa célébrité s’accroît en dehors de l'univers pornographique car Marc Dorcel choisit de sponsoriser un motard du rallye Dakar 2012 : Hugo Payen[2]. Une sérigraphie d'Anna Polina est apposée sur la moto de Hugo Payen.

En , elle est nommée « meilleure performeuse étrangère » aux XBIZ Awards[2].

En , elle animait aussi une émission de radio sur OÜI FM, Porn to be wild, consacrée aux films X, tous les dimanches à h.

En 2015, elle tourne pour Marc Dorcel avec l'actrice Chloé Lacourt le film Le Détective.

En , elle apparaît dans une vidéo du comédien Pierre Croce, intitulée Sortir avec une actrice porno, sur YouTube[5].

En , elle apparaît aux côtés de Jessie Volt et de Cara Saint-Germain dans le clip Vitrine du rappeur Vald.

En , elle retrouve Pierre Croce pour une autre vidéo vlog, intitulée Une soirée avec une actrice X.

En 2018 , elle apparaît encore avec Pierre Croce dans la vidéo Une journée menotté avec Kate et Anna.

En 2019, Anna Polina présente Plaisir Fantôme à la Quinzaine des réalisateurs lors du 72e Festival de Cannes, court métrage du réalisateur Morgan Simon dont elle interprète le rôle principal[6].

Dans une interview accordée à Liberation le 29 mars 2017, elle annonce que beaucoup d'actrices se prostituent en complément de leurs revenus. Dans l'entretien, elle déclare avoir tenté l'expérience :"J’ai essayé une fois et je suis partie au milieu après avoir remboursé le mec"[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films classiques[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Echap
  • 2011 : Il n'y a pas de rapport sexuel
  • 2017 : Vitrine (clip du rappeur Vald)
  • 2019 : Plaisir Fantôme

Films pornographiques[modifier | modifier le code]

En tant que réalisatrice[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Venus Awards – Meilleure starlette[2]
  • 2012 : XBIZ Award – Meilleure performeuse étrangère[2]
  • 2013 : Dorcel Awards – Meilleure actrice française

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biographie et info », sur IAFD
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r Fiche biographique d'Anna Polina, Hot Vidéo
  3. a b et c « Anna Polina, culottée », sur Libération.fr, (consulté le 16 janvier 2021)
  4. a et b Anna Polina préfère sucer, Hot Vidéo, publié le 6 septembre 2010
  5. Pierre Croce, « SORTIR AVEC UNE ACTRICE PORNO - PIERRE CROCE », (consulté le 20 septembre 2016)
  6. « Plaisir fantôme », sur Quinzaine des Réalisateurs (consulté le 18 janvier 2021)
  7. « Dolcelvision »

Liens externes[modifier | modifier le code]