Andy Barr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andy Barr
Illustration.
Fonctions
Représentant des États-Unis
pour le 6e district du Kentucky
En fonction depuis le
(6 ans, 8 mois et 17 jours)
Prédécesseur Ben Chandler
Biographie
Nom de naissance Garland Hale Barr IV
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Lexington (Kentucky, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université de Virginie
Université du Kentucky
Religion Épiscopalisme
Site web barr.house.gov

Signature de Andy Barr

Garland Hale Barr IV dit Andy Barr, né le à Lexington (Kentucky), est un homme politique américain, représentant républicain du Kentucky à la Chambre des représentants des États-Unis depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andy Barr est originaire de Lexington, deuxième ville du Kentucky. Après un bachelor of arts de l'université de Virginie et un juris doctor de l'université du Kentucky, il devient avocat. Pendant ses études, il travaille pour le représentant Jim Talent[1].

À partir de 2003, il est conseiller dans l'administration du gouverneur Ernie Fletcher. L'administration chute en raison d'embauches illégales auxquelles Barr n'est pas lié[2].

Il se présente en 2010 à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 6e district du Kentucky, autour de Lexington. Il remporte largement la primaire républicaine avec 64 % des suffrages face à cinq concurrents et affronte le représentant démocrate Ben Chandler[3]. Le district est favorable aux républicains au niveau national, ayant voté à 55 % pour John McCain en 2008, mais a réélu Chandler avec 65 % des voix la même année[4]. Alors que Chandler part en position de favori, Andy Barr se rapproche du représentant dans les dernières semaines de la campagne[5]. À l'occasion d'une « vague républicaine » au niveau national, il est battu de justesse en rassemblant 49,9 % des suffrages[6], soit 648 voix d'écart[7].

Le district est redécoupé après le recensement de 2010 et gagne des électeurs démocrates. Andy Barr se présente à nouveau face à Chandler en 2012. Pendant la campagne, il critique notamment la politique énergétique de Barack Obama sur le charbon. La concomitance de l'élection présidentielle est considéré comme un handicap pour Chandler, vue l'impopularité du président sortant[2]. Barr est élu avec 50,6 % des voix contre 46,7 % pour Chandler[6]. Il est facilement réélu en 2014 avec 60 % des suffrages face à la démocrate Elisabeth Jensen[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « BARR, Garland H. (Andy) IV, (1973 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 25 septembre 2016).
  2. a et b (en) Jack Brammer, « Andy Barr ousts Ben Chandler in Kentucky's 6th Congressional District », sur Lexington Herald Leader, (consulté le 25 septembre 2016).
  3. (en) « Kentucky 6th District Profile », Election 2010, sur The New York Times, (consulté le 25 septembre 2016).
  4. (en) « Kentucky 6th District - Barr vs. Chandler », sur Real Clear Politics (consulté le 25 septembre 2016).
  5. (en) « Kentucky (06) House 2010 », sur Larry J. Sabato's Crystal Ball, (consulté le 25 septembre 2016).
  6. a b et c (en) « Rep. Andy Barr (R-Ky.) », 2014 Member Profile Page, sur Roll Call, (consulté le 25 septembre 2016).
  7. (en) Alex Isenstadt, « Barr concedes to Chandler », sur Politico, (consulté le 25 septembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]