Ambas-bay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un danseur vêtu d'un pagne traditionnel avec une figurante

L’Ambas-Bay (nom anglais de la baie d'Ambas dans le golfe de Guinée au large de Douala) est une danse traditionnelle camerounaise, et un rythme originaire du peuple Yabassi de la province du Littoral. D'une sonorité très rythmée, la musique est composée principalement pour guitare, dont originellement le moundende[1], et de percussions issus de bâtons et de bouteilles. Très souvent chorégraphiée en groupe, elle peut cependant se danser en solo ou en couple.

Décrite par Salle John comme un balai[Quoi ?] où les danseurs balancent leurs épaules telles les ailes des oiseaux[2], la danse est composée d'enchaînements de pas fluides et de mouvements du corps saccadés effectués en accord avec la musique, qui est généralement le makossa. Afin d'exécuter cette danse, les danseurs se doivent d'être vêtus des tenues traditionnelles sawa. Le mouvement se répand alors dans tout le Cameroun durant les années 1920-1930 et a donné naissance à l’assiko.

Par son appartenance au peuple Sawa et d'autre part son affiliation au makossa, la musique jouée est principalement chantée en Douala. La danse a été popularisée à partir des années 1960 par Salle John, dit le « Roi de l'Ambas-Bay »[3].

Artistes d'Ambass-Bay[modifier | modifier le code]

liste d'après www.afrisson.com[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.afrisson.com/Cameroun-la-basse-dans-les-5267.html
  2. Bitjomè Bi Man Mbai, « SALLE JOHN, SUR LA NAISSANCE DU MAKOSSA ! », (consulté le 7 avril 2016)
  3. « Sallé John - Concert cinquantenaire de l'indépendance du Cameroun », sur Youtube,
  4. Sylvie Clerfeuille, « Cameroun - Afrisson », sur www.afrisson.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]