Amaury du Closel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amaury du Closel
Amaury du Closel par Claude Truong-Ngoc septembre 2015.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
Nom de naissance
Amaury Barbat du CloselVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Mouvement
Genre artistique
Site web

Amaury du Closel, né Amaury Barbat du Closel en 1956, est un compositeur et chef d'orchestre français contemporain,.

Biographie[modifier | modifier le code]

Amaury du Closel est le fils d'Alain Barbat du Closel, né en 1929, maire-adjoint de Versailles de 1995 à 2001 et membre titulaire de l'Académie des Sciences Morales des Lettres et des Arts de Versailles

Viennois d'adoption, Amaury du Closel a étudié la composition avec Max Deutsch et la direction d’orchestre au Conservatoire Royal de Mons avec Alexandre Myrat. Il a suivi des masterclasses à Vienne avec Karl Oesterreicher et Sir Charles Mackerras. Pendant la saison 1984/85, il est chef assistant à l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy. En 1985, il remporte le 2ème Concours International de Chefs d’Orchestre “Masterplayers” de Lugano.

Depuis ses débuts, Amaury du Closel a dirigé plus de 80 orchestres en Europe et en Asie. 2020 le verra en Italie, Allemagne, au Concertgebouw d’Amsterdam avec le Berliner Symphoniker et en tournée dans  de nombreux pays européens (Lituanie, Bosnie, Autriche) ainsi qu’en tournée française de festivals (Sully, Festival de l’Orne) et de concerts avec son Orchestre Les Métamorphoses, sans oublier une nouvelle production de L’Italienne à Alger de Rossini.

Directeur musical de la compagnie lyrique Opéra Nomade depuis 2000, Amaury du Closel est également directeur musical de l’Académie Lyrique depuis 2006. Il a fondé en 2003 le Forum Voix Etouffées dont le but est de promouvoir la musique des compositeurs persécutés par le nazisme, et a publié en 2005 Les Voix étouffées du Troisième Reich chez Actes Sud, Prix du meilleur essai du Syndicat de la critique musicale. Il a créé l’ Orchestre Les Métamorphoses en 2018, très remarqué depuis par la critique.

Amaury du Closel poursuit également une carrière de compositeur : son catalogue comporte une trentaine d’opus, dont des œuvres pour orchestre, diverses pièces de musique de chambre, des mélodies, etc…. Pour le cinéma, il a composé la musique des films muets La Dixième Symphonie d’Abel Gance et Michel Strogoff de V. Tourjansky.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son catalogue compte environ vingt-cinq opus dont trois ont fait l'objet de commandes d'État (Concerto de chambre, 1978 ; l'opéra de chambre Le Château de Barbe-Bleue, 1982 ; Bazar-Express, 1983. Ses œuvres récentes comprennent Cinq Poèmes expressionnistes pour contralto et orchestre 1993, un cycle vocal sur des poèmes d'Else Lasker-Schüler pour ténor et orchestre 1995, Voiles pour orchestre 1996, Cinq Poèmes de Paul Celan 1996, inédites) ainsi qu’Abîmes, pièce pour violoncelle seul dédiée à Henri Dutilleux et créée en octobre 1998 par Barbara Marcinkowska.

Amaury du Closel écrit également pour le cinéma muet, notamment pour La Dixième Symphonie d'Abel Gance, créée en 1986 au Festival de Chateauvallon et reprise au Barbican Centre à Londres ainsi qu'à Athènes puis enregistrée pour la télévision (La Sept). Il a signé la musique du film Michel Strogoff de Victor Tourjanski (1926), partition créée en 1993 au Palais de la musique d'Athènes,enregistrée pour France 3.

Discographie[modifier | modifier le code]

Une partie de la discographie a paru sur le label Aquarius distribué par Christian Brunet pour Levitan Sa et Ledisc. Il enregistre également avec le Nürnberger Symphoniker pour les labels Deutsche Grammophon et Sony, et avec d'autres orchestres, pour les labels Naxos et KMI.

Livre[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Amaury du Closel est Officier dans l'ordre des Arts et Lettres, et titulaire du Goldenes Ehrenzeichen der Republik Österreich.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Familles subsistantes de la noblesse française

Liens externes[modifier | modifier le code]