Aimant AlNiCo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alnico)
Aller à : navigation, rechercher
Un aimant fait en alnico

L’acronyme Alnico désigne une famille d’alliages composés principalement d’aluminium (Al), de nickel (Ni) et de cobalt (Co), d’où il tire son nom[1]. À ces éléments chimiques sont ajoutés du fer (Fe), du cuivre (Cu) et parfois du titane (Ti). Un Alnico contient typiquement de 8 à 12 % d’aluminium, de 15 à 26 % de nickel, de 5 à 24 % de cobalt, jusqu’à 6 % de cuivre et jusqu’à 1 % de titane, le reste étant du fer. Cet alliage est principalement utilisé pour ses propriétés magnétiques.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Les Alnico permettent de fabriquer de puissants aimants permanents et peuvent être aimantés pour produire d'intenses champs magnétiques. Parmi les aimants couramment commercialisés, seuls ceux faits de terres rares, tel un aimant au néodyme ou au samarium et cobalt, sont plus puissants.

Les aimants faits d'Alnico produisent un champ magnétique à leur pôle pouvant atteindre jusqu'à 1 500 gauss (0,15 tesla), environ 3 000 fois le champ magnétique terrestre. Quelques Alnico sont isotropes et peuvent ainsi être aimantés efficacement dans n'importe quelle direction. D'autres types, tels Alnico 5 et Alnico 8, sont anisotropes, ayant une direction favorable pour l'aimantation. Par contre, leur champ magnétique est généralement plus élevé dans la direction favorable que celui des aimants isotropes.

La rémanence (Br) d'un aimant fait d'Alnico peut dépasser les 12 000 gauss (1,2 T), son champ coercitif (Hc) peut atteindre jusqu'à 1 000 œrsted (80 kA/m), son produit énergétique ((B*H)max) peut s'élever jusqu'à 5,5 MG·Oe (44 T·A/m)[note 1].

Parmi les matériaux magnétiques, les Alnico possèdent les plus haut points de Curie : environ 800 °C, bien que leur température de façonnage soit d'environ 538 °C[2]. Cette propriété, tout comme leur fragilité et leur température de fusion élevée, provient de leur tendance à vouloir s'ordonner due à des liens intermétalliques entre l'aluminium et les autres éléments de l'alliage. Les Alnico sont également des aimants relativement stables s'ils sont manipulés selon les recommandations.

Certains Alnico présentent des propriétés utiles à certaines applications. Standardisés, ils sont identifiés comme « Alni 3 » (car sans CO=CObalt), « Alnico 5 » ou « Alnico 8 » par exemple[3].

En 2008, les aimants à l'Alnico coûtaient environ 20 USD par livre et 4,30 USD par BHmax[4].

Fabrication[modifier | modifier le code]

L'Alnico est fabriqué par moulage ou par frittage. Les aimants faits d'Alnico anisotropes sont orientés en les chauffant au-dessus de la température critique et en les refroidissant en présence d'un champ magnétique.

Les Alnico isotropes et anisotropes exigent un traitement thermique pour devenir aimantés, sans lui la coercition est d'environ 10 Oe, comparable à celle du fer dit « technique », lequel est un matériau magnétique doux. Après traitement thermique, l'Alnico devient une sorte de matériau composite nommé « matériau de précipitation ». Il s'agit d'un précipité riche en fer et en cobalt qui se trouve dans une matrice riche en NiAl[5].

L'anisotropie de l'Alnico est orientée si l'alliage se trouve dans un champ magnétique externe pendant la phase de nucléation, laquelle survient lorsque la température diminue de 900 à 800 °C, près du point de Curie. Sans le champ magnétique externe, l'alliage présente des poches anisotropes ayant des orientations différentes, lesquelles sont causées par l'aimantation spontanée. Le matériau de précipitation prévient les changements d'aimantation, car dans cet état il préfère quelques états magnétiques possédant une énergie élevée, ce qui lui permet d'atteindre des états intermédiaires. De plus, de faibles champs magnétiques modifient l'aimantation seulement pendant la phase de création de la matrice, et cette aimantation est réversible.

Production[modifier | modifier le code]

L'Alnico est fabriqué par moulage ou par frittage. Les aimants faits d'Alnico anisotropes sont orientés en les chauffant au-dessus de la température critique et en les refroidissant en présence d'un champ magnétique.

Les Alnico isotropes et anisotropes exigent un traitement thermique pour devenir aimantés, sans lui le champ coercitif est d'environ 800kA/m, comparable à celle du fer dit « technique », lequel est un matériau magnétique doux. Après traitement thermique, l'Alnico devient une sorte de matériau composite nommé « matériau de précipitation ». Il s'agit d'un précipité riche en fer et en cobalt qui se trouve dans une matrice riche en NiAl5.

L'Alnico est anisotrope si l'alliage se trouve dans un champ magnétique externe pendant la phase de nucléation, laquelle survient lorsque la température diminue de 900 à 800 °C, près de la température de Curie. Sans le champ magnétique externe, l'alliage présente des poches anisotropes ayant des orientations différentes, lesquelles sont causées par l'aimantation spontanée.

Applications[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses applications pour les aimants AlNiCo :

  • Propulsion Electrique (aimant sous forme d’anneau)
    • Tous types de moteur (synchrones, courant continu)
    • Dans les montres à quartz
  • Electrotechnique (Aimant sous forme de blocs ou de barreau)
  • Automobile dans les systèmes d’ABS (sous forme de Blocs)
  • Télécommunication (sous forme d’anneaux et de blocs)
    • Radio
    • Télévision
    • Haut-Parleur
    • Ecouteurs
  • Moyens de contrôle et mesure (sous forme de barreau ou d’aimants ronds)
    • Electro vanne
    • Compteur électricité
    • Mesure niveau
  • Mécanique (sous forme d’anneau ou de barreau)
  • Application médicale
  • Energie
    • Eoliennes
    • Alternateur
    • Dynamo bicyclette

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

www.euromag-magnets.com/-ALNICO- www.supermagnete.fr › A savoir › Q&R www.alnico-info.com/ http://www.alnico-info.com/characteristics.aspx

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette valeur signifie que l'Alnico peut générer un flux magnétique élevé dans un circuit magnétique fermé, mais oppose une faible résistance à la désaimantation.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Hellweg, The Insomniac's Dictionary, Facts On File Publications,‎ , 115 p. (ISBN 0-8160-1364-0)
  2. (en) Arnold - Alnico Magnets
  3. (en) Yuxiang Magnetic Materials Ind. Co.,Ltd., « AlNiCo Magnets », Yuxiang Magnetic Materials Ind. Co.,Ltd.,‎ (consulté le 9 décembre 2008) [PDF]
  4. (en) Frequently Asked Questions
  5. http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=1471923

Sources[modifier | modifier le code]