Alexandru Nicolescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicolescu.
Alexandru Nicolescu
Alexandru Nicolescu.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Tulgheș (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
BlajVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Alexandru Nicolescu (né le , Tulgheș, comté de Ciuc, Transylvanie, Empire austro-hongrois – mort le (à 58 ans), Blaj, Transylvanie, Roumanie) a été un métropolite gréco-catholique roumain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandru Nicolescu est né le , à Tulgheș, dans le comté de Ciuc, actuellement dans le județ de Harghita.

Il a étudié à Reghin, à Blaj et à Rome, où il a obtenu le doctorat en théologie. Il a été professeur à l’Académie théologique de Blaj. Pendant la Première Guerre mondiale, Alexandu Nicolescu a refusé de signer la Déclaration de loyauté demandée par les autorités de l’Empire austro-hongrois et pour cela il a été considéré traître par ces autorités.

En 1922, Alexandru Nicolescu a été élu évêque de Lugoj. En sa qualité de sénateur de droit dans le Parlement roumain, il a défendu courageusement les droits de l’Église grecque-catholique roumaine, ainsi que les principes de la morale chrétienne.

Après 13 ans d’épiscopat à Lugoj, Alexandru Nicolescu fut élu métropolite de l’Église roumaine unie à Rome, ayant le siège à Blaj. Son installation a eu lieu le .

En 1940, en sa qualité de membre du Conseil de couronne, au problème du Diktat de Vienne, Alexandru Nicolescu a refusé signer l’accord du rapt territorial de la Transylvanie du Nord demandé par la Hongrie horthyste et imposé par l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste.

Varia[modifier | modifier le code]

En 1936, Alexandru Nicolescu a consacré l’Église de l’Annonciation de Târgu Mureș, qu’il avait fondée, ainsi que l’Église de l’Annonciation de Brașov.

L’œuvre[modifier | modifier le code]

  • Adevăruri eterne. Meditații, predici, conferințe, cuvântări ocazionale, Blaj, 1915, IV + 235 pages ;
  • Teologia Morală, Vol.I. Principii, Blaj 1918, VIII+504 pages ;
  • Dumnezeu în natură, Lugoj 1923, 42 pages ;
  • Natura, Lugoj, 1925, 72 pages ;
  • Stropi de rouă, Povețe sufletești..., Lugoj, 1929, 232 pages ;
  • Familia, Lugoj, 1934, 67 pages ;
  • Sfinții și animalele, Blaj, 1939, 71 pages.

Autres études et articles[modifier | modifier le code]

  • Alexandu Nicolescu a publié plus de 200 études et articles dans :
    • "Unirea" (de Blaj),
    • "Cultura Creștină" (de Blaj),
    • "Răvașul" (de Cluj),
    • "Sionul Românesc" (de Lugoj),
    • "Observatorul" (de Beiuș).
  • Discours, pastorale.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Predicile de advent ale lui Bourdaloue, traductions de l’original français, Blaj, 1920, 288 pages;
  • Bruno Vercruysse, Noi meditații și practice pe toate zilele anului (prelucrate din nou de Ioan Baptista Lohmann), Lugoj, 1927, 648 pages.

Bibliographie[modifier | modifier le code]