Albunéa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albunéa (latin : Albunea), plus connue sous le nom de sibylle tiburtine, est une nymphe qui compte parmi les plus fameuses sibylles[1] de l'antiquité romaine grâce à ses dons de prophétie[2].

Mythologie[modifier | modifier le code]

Selon la mythologie, Albunéa rend ses oracles dans un bois près de Tibur[3] (aujourd'hui Tivoli), dans la grotte d'Albunea, sous l'acropole de Tivoli[4]). Les habitants de Tibur lui érigent au IIe siècle av. J.-C. le temple de la Sibylle sur les sommets de la ville pour célébrer son culte, temple qui est toujours visible de nos jours au centre de Tivoli à côté de celui de Vesta.

À l'époque chrétienne, il est considéré que la sibylle Albunéa avait prédit la naissance du Christ à l'empereur Auguste. La basilique Santa Maria in Aracoeli est édifiée à partir du VIe siècle à côté du Capitole de Rome, sur le site où la sibylle a selon la légende montré la Vierge et l'Enfant auréolés d'un ciel brillant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Arianna Pascucci, « L'iconografia medievale della Sibilla Tiburtina », Tivoli, 2011.
  2. Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, de Joël Schmidt, éditions Larousse, 1993, (ISBN 2-03-720336-5) page ?[précision nécessaire].
  3. (it) Roberto Borgia, « Museo virtuale della città di Tivoli »
  4. Domus Albunea resonantis, Horace, Carmina, 1.7. 10-14.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :