Albert Nicholas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Albert Nicholas
Image dans Infobox.
Albert Nicholas en mars 1947.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
BâleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Label
Genre artistique

Albert Nicholas est un clarinettiste et saxophoniste américain né le à La Nouvelle-Orléans et mort le à Bâle. Au cours de sa carrière, il collabore avec de nombreux jazzmen européens, dont le batteur Jacques David le saxophoniste Michel Attenoux, les trombonistes Bernard Zacharias et Christian Guérin et le trompettiste Guy Longnon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Nicholas[1] est un clarinettiste afro-américain de jazz[2] né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le , qui s'est fait connaître à partir des années 1920 par ses solos lors de l’avènement du style Dixieland[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Jersey lightnin (avec Luis Russell, 1929)
  • Wolverine blues (avec Baby Dodds, 1946)
  • Ol' Man river (1954)
  • Jazz sur la Croisette (compilation avec Albert Nicholas lors du festival de Jazz en 1958) - (INA Mémoire vive / Abeille Musique)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopædia Universalis, « ALBERT NICHOLAS », sur Encyclopædia Universalis (consulté le )
  2. (en-US) « Albert Nicholas | Biography & History », sur AllMusic (consulté le )
  3. Florian Royer, « Le son perdu des clarinettes néo-orléanaises », sur France Musique, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]