Albert Grégorius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Albert Gregorius)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Albert Grégorius
Albert Gregorius - Portrait de Charles A. Chasset.jpg
Portrait du comte Charles Antoine Chasset (1813), Bruges, musée Groeninge.
Naissance
Décès
Nationalités
Activité
Maîtres
Joseph-Benoît Suvée, Jacques-Louis David, Joseph Octave van der Donckt (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Distinction

Albert Jacques François Grégorius, ou Albert Jakob Frans Gregorius, né le à Bruges et mort dans la même ville le , est un peintre belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Grégorius se rend à Paris, où il est l'élève de Joseph-Benoît Suvée en 1801 et de Jacques-Louis David à partir de 1802. Après un séjour à Paris de 33 ans, il est nommé directeur à l'académie de sa ville natale en 1835. Ford Madox Brown y était un de ses élèves. Il est spécialisé dans l'art du portrait.

Salons[modifier | modifier le code]

Albert Grégorius expose aux Salons parisiens de 1812 (n° 436), 1814 (n° 467 à 471), 1817 (n° 388 à 390), 1824 (n° 807), 1827 (n° 487), 1831 (n° 990), 1833 (n° 1136), 1834 (n° 908), et 1835 (n° 986).

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Portrait du roi Joao VI du Portugal (816-1826), Lisbonne, palais national d'Ajuda.
En Belgique
En France
Au Portugal
Au Royaume-Uni
En Suisse

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice sur le site de la RMN
  2. Notice sur le site de la RMN

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bellier et Auvray
  • (de) Saur. Allgemeines Künstlerlexikon die Bildenden Künstler aller Zeiten und Völker, tome 61, Munich-Leipzig, 2009, p. 364-365
  • Jean-Pierre Cuzin, « Les Trois Dames de Gand : le chef-d'œuvre d'Albert Gregorius ? », in Album Amicorum. Œuvres choisies pour Arnauld Brejon de Lavergnée, Paris, 2012, p. 180-181, ill.

Liens externes[modifier | modifier le code]