Alban Lefranc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lefranc.
Alban Lefranc
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (41 ans)
CaenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activité

Alban Lefranc, né à Caen en 1975, est un écrivain et traducteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alban Lefranc réside à Paris après avoir longtemps vécu en Allemagne (Berlin, Dresde, Bonn). Ses trois premiers romans ont pour cadre l’Allemagne des années 1960 et 1970.

Publié en 2006, Des foules, des bouches, des armes retrace les premières années de la Fraction armée rouge mettant en scène Bernward Vesper, Andreas Baader et Gudrun Ensslin. On y croise également Otto Schilly, Daniel Cohn-Bendit, Rudi Dutschke et Joschka Fischer.

En 2009, Vous n'étiez pas là, qualifié d'« antibiographie », est consacrée à la chanteuse Nico. Une adaptation radiophonique de ce livre réalisée par l'auteur a été diffusée en juin 2011 sur France Culture. Laurence de la Fuente a adapté ce roman au théâtre, avec Isabelle Jelen et Françoise Lebrun (création au Rocher de Palmer en novembre 2013).

En septembre 2012, il publie une fiction biographique autour du cinéaste allemand Rainer Werner Fassbinder, Fassbinder, la mort en fanfare.

Ses trois premiers romans sont parus en allemand sous forme de trilogie chez Blumenbar, en octobre 2008 (traduction Katja Roloff).

En mars 2013 paraît Le ring invisible aux éditions Verticales, qui réinvente la jeunesse du boxeur Mohamed Ali. Une traduction italienne de ce livre est parue en novembre 2013. Cet ouvrage a reçu plusieurs prix : Le grand prix Sport et littérature, le prix de la ville de Caen, le prix des lycéens Ile-de-France. Lefranc a également écrit une pièce radiophonique autour de Mohamed Ali, « Ali après », (première diffusion sur France Culture en octobre 2011).

À propos du Ring invisible, Florence Bouchy dans Le monde des livres a écrit : "L'Ali de Lefranc est un agrégat de corps sportifs et subversifs, à travers lesquels jouissances verbale et physique se contiennent et se relancent mutuellement. Dans l'espace potentiel qu'est son texte, aire de perfection protectrice contre le chaos des désirs débridés qui l'assaillent, l'écrivain s'engage pleinement. Prouvant au passage que pour lui, comme pour d'autres, la littérature est un sport de combat." (Le Monde des livres, 11/4/2013).

En mars 2014, toujours chez Verticales, sort Si les bouches se ferment, nouvelle version augmentée de Des foules, des bouches, des armes.

En mars 2015, il publie L'amour la gueule ouverte, hypothèses sur Maurice Pialat, aux éditions Hélium/Actes Sud.

Publications en revues[modifier | modifier le code]

Il a fondé la revue bilingue (français/allemand) La mer gelée à Dresde en 2000. Sept numéros papier ont paru jusqu'en 2011. Après cinq ans d'interruption, la revue reprend chez l'éditeur Le Nouvel Attila en mars 2016 avec un numéro manifeste (CHIEN) et un nouveau comité de rédaction (François Athané, Bernard Banoun, Antoine Brea, Noémi Lefebvre, Aurélie Maurin).

Il collabore à de nombreuses revues francophones : Inculte, Edwarda, Possession Immédiate, Hétérographe, La Revue des livres, la revue Espace(s) éditée par le CNES, Action restreinte, Le Quartanier, Rouge Déclic, OVNI Magazine, Le Cahier critique de poésie, Le Grand Os, Tausend Augen, Carbone, Rue Saint Ambroise, la Revue des ressources. IL écrit aussi pour des revues allemandes telles Polar, EDIT, Die kritische Ausgabe, Das Institut für Auslandsbeziehungen ...

Traductions[modifier | modifier le code]

Alban Lefranc a traduit de l’allemand deux romans de Peter Weiss : Le Duel et L'Ombre du corps du cocher ; mais aussi Le cœur électrique de Peter Stephan Jungk et Roman de l'au-delà de Mathias Politycki.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Il écrit également pour le théâtre.

Steve Jobs corps aboli, mise en scène de Robert Cantarella à Théâtre Ouvert (Paris) en mai 2016.

Barbecues pour le collectif De Quark (joué en 2016 au théâtre Sorano à Toulouse, à la Scène Nationale d'Evreux, au théâtre Paris-Vilette).

La Mèche pour la compagnie Le menteur volontaire, emmenée par Laurent Brethome (production en cours).

Il travaille avec Laurence de la Fuente à une adaptation de son roman Si les bouches se ferment.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'amour la gueule ouverte, hypothèses sur Maurice Pialat, éditions Helium, Actes Sud, 2015 (ISBN 978-2-330-04712-2)
  • Si les bouches se ferment, Paris, éditions Verticales, 2014 (ISBN 978-2070144815)
  • Le Ring invisible, Paris, éditions Verticales & Gallimard, 2013 - traduit en italien chez 66thand2nd, par Daniele Petruccioli.
  • Fassbinder. La mort en fanfare, Paris, éditions Payot & Rivages, 2012
  • Vous n'étiez pas là, Paris, éditions Verticale/Gallimard, 2009 (ISBN 978-2070124046)
  • Angriffe, trilogie, (traduction en allemand par Katja Roloff), Munich, Blumenbar, 2008
  • Des foules, des bouches, des armes, Paris, éditions Melville / Léo Scheer, 2006 (ISBN 978-2915341386)
  • Attaques sur le chemin le soir dans la neige, Montréal/Marseille, éditions Le Quartanier, 2005
  • La Vraie Vie, éditions Hache, Toulon, 2002

Participations à des ouvrages collectifs :

  • En procès, éditions Inculte, 2016
  • Berlin. Histoire, promenades, anthologie et dictionnaire, coll. Bouquin, éditions Robert Laffont, 2014
  • Face à Sebald, éditions Inculte, 2011
  • Le Ciel vu de la terre, éditions Inculte, 2011
  • Une chambre en ville, éditions Edwarda, 2011
  • Sacha Lenoir, Capricci, 2011
  • Écrivains en séries 2, éditions Laureli/Léo Scheer, 2011
  • Face à Lamarche-Vadel, éditions Inculte, Paris, 2009

Pièces radiophoniques :

  • Ali après, diffusion France Culture, 2011
  • Vous n'étiez pas là, diffusion France Culture, 2011

Traductions de l'allemand :

  • Le cœur électrique (Peter Stephan Jungk), Actes Sud, Paris, 2011
  • Roman de l'au-delà (Mathias Politycki), Actes Sud, Paris, 2011
  • L'Ombre du corps du cocher (Peter Weiss), éditions Perturbations, Paris, 2009
  • Le Duel, (Peter Weiss), éditions Melville / Léo Scheer, Paris, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]