Éditions Attila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Éditions Attila
Repères historiques
Création 2009
Disparition 2013
Fondée par Frédéric Martin, Benoît Virot
Fiche d’identité
Siège social Rayol-Canadel-sur-Mer (France)
Titres phares Fuck America, Le Nazi et le barbier, Moi, Jean Gabin, Paris Insolite
Diffuseurs Seuil Volumen

Les Éditions Attila se sont scindées en deux en 2013. La maison d'édition avait été fondée en 2009[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La maison est fondée en 2009 à la suite de la rencontre entre Benoît Virot qui collaborait à la revue le Nouvel Attila et de Frédéric Martin qui travaillait aux Éditions Viviane Hamy. Dans une interview, les deux créateurs expliquent s'être rencontrés « autour de littératures rares, des livres oubliés ou graphiques »[3] . Ils ont, entre autres, publié ou republié des ouvrages d'Edgar Hilsenrath[4], de Jean-Paul Clébert, de Roland Topor, de Ramón J. Sender, de Jacques Abeille. En 2013, le catalogue de la maison compte une cinquantaine de titres. Les ouvrages se distinguent par leur qualité graphique[5].

Durant l’été 2013, les éditions Attila se scindent en deux entités indépendantes : Le Nouvel Attila et Le Tripode[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]