Aide:FAQ/journalisme

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette foire aux questions est principalement destinée aux journalistes. Elle répond à la plupart des questions fréquemment posées et corrige les principales idées reçues circulant à propos de Wikipédia. Si une question subsiste, n'hésitez pas à consulter les autres foires aux questions ou posez votre question sur l'un des espaces de discussion de Wikipédia.

Sommaire

Wikipédia en trois phrases

  1. Wikipédia est un projet encyclopédique rédigé par des bénévoles et mis à disposition librement et gratuitement.
  2. Wikipédia s'appuie sur une communauté structurée qui s'est dotée de divers règles et codes de conduite.
  3. Tout internaute est le bienvenu pour améliorer le contenu existant et rejoindre la communauté de bénévoles.

Qui gère Wikipédia ?

Article connexe : Wikipédia:Contact/Presse.

Wikipédia est une encyclopédie en ligne gérée par ses rédacteurs bénévoles, nommés Wikipédiens et Wikipédiennes. C'est la communauté wikipédienne qui détermine les règles de l'encyclopédie, son fonctionnement, etc. Le site est hébergé par la Wikimedia Foundation, fondation américaine à but non lucratif. Celle-ci assure également des développements informatiques pour la modernisation du site, et soutient divers projets (par exemple, pour la diversification des profils dans la communauté).

Des associations de contributeurs, reconnues par la fondation, existent. Ces associations n'assurent pas l'hébergement de Wikipédia, et n'ont aucune responsabilité ou droit éditorial sur le site. Voir les pages de Wikimédia France, Wikimedia CH ou la page recensant toutes les associations locales.

La société Wikia, entité commerciale qui héberge divers sites wikis, n'a pas de liens avec Wikipédia ou Wikimedia Foundation. Il en va de même de nombreux autres sites dont le nom contient le mot « Wiki », tels Wikitravel ou WikiLeaks (le mot wiki désigne un système de gestion collaboratif de contenu).

Idées reçues

Il y a « Wikipédia France » et « Wikipédia USA »

faux faux. Il y a Wikipédia en français et Wikipédia en anglais. Wikipédia en français est destinée à un public international francophone qui comprend, d'après nos statistiques, outre les Français, des Belges, des Suisses, des Maghrébins (Algériens, Marocains, Tunisiens notamment), des Africains subsahariens (Camerounais, Ivoiriens, Béninois, Sénégalais...), des Canadiens (Québécois, Ontariens, Néo-Brunswickois, Néo-Écossais...) et d'autres nationalités. Le fr de http://fr.wikipedia.org et le en de http://en.wikipedia.org sont des abréviations de langue (selon la norme internationale ISO 639), pas de pays (selon la norme internationale ISO 3166).

Tous les sites Wikipédias sont hébergés par la Wikimedia Foundation, aux États-Unis. Il n'y a pas de « responsable pour la France ».

L'expression « encyclopédie libre » signifie que tout un chacun a le droit de modifier librement le contenu

faux faux. Le mot « libre » fait référence à la liberté de réutilisation du contenu de Wikipédia, reprenant la terminologie du logiciel libre.

Par ailleurs, Wikipédia est un site privé, financé par capitaux privés : elle n'a donc pas à assurer un quelconque droit à l'expression.

Sur Wikipédia, on peut tout modifier, n'importe comment

faux faux. Bien que tout le monde puisse modifier les articles, cela ne signifie pas pour autant que toutes les modifications sont acceptées.

La communauté des wikipédiens traque[1] et efface les « vandalismes » (insultes, grossièretés, manipulations, etc.[2]) et les contributions douteuses (essai personnel[3], publicité ou propagande[4], etc.).

De plus, les quelques pages[5] les plus soumises à manipulation, conflit, ou « vandalisme » (par exemple, des évènements récents et des articles de nature politique) peuvent être provisoirement protégées en écriture ; ou réservées aux seuls utilisateurs inscrits depuis un certain temps[6].

Le contenu de Wikipédia n'est jamais validé

faux faux. Bien au contraire, le système repose sur la validation permanente du contenu par les contributeurs et les visiteurs de passage. En cas de conflit, c'est la pertinence et la solidité de l'argumentation qui doit primer ; le débat est toujours tranché par le consensus entre contributeurs et contributrices bénévoles. Par ailleurs, certains prennent l'initiative de faire expertiser les articles par des spécialistes[7].

On peut écrire « selon Wikipédia » ou « d'après Wikipédia »

faux faux. C'est abusif, Wikipédia n'est pas un auteur. L'encyclopédie résulte du travail collaboratif de nombreux éditeurs. Mais l'auteur de chaque mot peut être retrouvé. En contribuant à Wikipédia, un auteur garde la paternité et la responsabilité juridique de ses écrits. Il peut notamment être identifié (sa connexion internet est enregistrée) et attaqué en justice (voir la politique de confidentialité).

Notamment en présence d'informations douteuses, il est indiqué lors du sourçage de préciser deux points :

  1. quelle est l'identification de l'auteur ayant posé cette affirmation (un outil d'analyse de l'historique d'un article est conçu spécialement à cet effet : Wikiblame).
  2. la persistance ou non de l'information. Du fait de son édition ouverte à tous, de nombreuses erreurs ou vandalismes figurent sur Wikipédia à un moment donné. La stabilité dans le temps est une mesure de la fiabilité de l'information, ainsi que le nombre de lecteurs (et donc de correcteurs potentiels) de l'article.

Certaines pages sont plus surveillées que d'autres, certaines informations fausses sont plus faciles à détecter que d'autres. Les informations fausses ou diffamatoires peuvent ainsi être enlevées en quelques minutes pour les plus grossières, mais aussi rester longtemps si elles sont difficiles à détecter.

Un autre piège lors de la citation d'information provenant de Wikipédia dans un média, c'est que cela va attirer l'attention sur l'article, et donc conduire à ce qu'il soit modifié. Les lecteurs risquent donc d'être surpris de ne pouvoir vérifier par eux-mêmes les allégations du journaliste ! Il faut donc préciser la date de consultation de l'article. Cela est possible en cliquant sur la fonction « Adresse de cette version ». On voit alors en haut de page les informations nécessaires

Ceci est une version archivée de cette page en date du xx août xxx à xx:xx et modifiée en dernier par ZZZZ (Discuter | Contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Wikipédia ne garantit pas l'exactitude de son contenu

vrai Parfaitement exact[8]. Par sa nature même, Wikipédia est une invitation permanente à conserver son esprit critique, et à diversifier et croiser ses sources. Les sources plus traditionnelles (encyclopédies commerciales, journaux) ne sont pas non plus exemptes d'erreurs, d'omissions ou d'imprécisions[9].

À notre connaissance, de toute façon, aucune source d'information grand public ne garantit son contenu (au sens de : rembourserait les conséquences d'utilisation d'informations erronées). La célèbre Encyclopædia Britannica elle-même indique clairement sur son site qu'elle ne fournit aucune garantie, de quelque nature que ce soit[10].

La neutralité et l'objectivité selon Wikipédia, c'est « 5 minutes pour Churchill, puis 5 minutes pour Hitler »

faux faux. De nombreuses discussions tournent en permanence autour de la question de la simple recevabilité des contributions douteuses, et il n'est jamais question de leur accorder le même poids que les contributions raisonnables[11]. Les plus douteuses sont exclues[12], et leurs auteurs insistants peuvent se voir refuser le droit de contribuer[13].

Wikipédia, c'est le royaume de l'opinion

faux faux. Wikipédia n'est pas destinée à recevoir des billets d'opinion, contrairement à un blog. En fait, ses règles de fonctionnement interdisent la publication d'opinions personnelles, si ce n'est celles, publiquement exprimées, de personnalités de notoriété suffisante dans le domaine de l'article.

Des sources sont exigées, et les points litigieux sont discutés dans les pages ad hoc[14]. Ces discussions sont encadrées par des règles visant à éviter les dérapages[15]. Wikipédia entend être le lieu d'une délibération rationnelle collective, où toutes les opinions ne se valent pas.

Wikipédia, c'est le royaume de l'anonymat, ce qui autorise toutes les dérives.

faux faux. Les contributeurs sont encouragés à se doter d'un pseudonyme et à se créer une page de présentation. Dans ce cas, les échanges entre wikipédiens sont aisés, ainsi que le suivi des productions de chacun. Les contributeurs apprécient en général une certaine reconnaissance de la part des autres et ne sont pas insensibles à leur réputation en tant que wikipédien. C'est une bonne raison de faire du bon boulot, et d'éviter les mauvaises plaisanteries[16].

Chacun peut cependant contribuer à Wikipédia sans s'identifier. En général, les contributions « non signées » (celles identifiées par l'adresse IP) sont surveillées comme le lait sur le feu et les comportements indésirables sont rapidement sanctionnés[13]. Leurs auteurs ne sont de toute manière pas plus anonymes que n'importe quel autre internaute[17]. L'auteur d'une contribution véritablement délictueuse pourrait être retrouvé par la justice bien plus aisément que l'auteur d'un courrier anonyme.

Wikipédia ne force pas les auteurs à s'identifier par leur vrai nom et leurs qualifications parce que cela n'aurait de sens que si ce nom et ces qualifications étaient vérifiés ; sinon, ce serait la porte ouverte aux usurpations d'identité et de titres. Nous pensons que la plupart des utilisateurs sont de bonne volonté, mais n'ont pas envie de se plier à des vérifications policières pour avoir l'honneur de contribuer bénévolement. De plus, ceci demanderait la mise en place d'une bureaucratie chargée de vérifier des pièces d'identité, des diplômes etc. qui serait de toute façon hors de portée d'une structure associative légère.

En dehors de Wikipédia, il est possible aux internautes d'ouvrir des sites personnels chez des hébergeurs de pays où il sera en général impossible de les poursuivre. Par comparaison, Wikipédia est un système relativement patrouillé.

Les processus éditoriaux de Wikipédia sont opaques

faux faux. Les discussions ont lieu sur les pages de discussion attenantes aux articles (et publiquement accessibles) ou sur des listes de discussion à archives publiques. Chacun des mots écrits dans Wikipédia est conservé pour toujours, qu'il soit retiré ou non, via les historiques des pages. À notre connaissance, aucune autre source n'a une telle transparence.

Sur Wikipédia, les quelques contributions de qualité disparaissent rapidement

faux faux. Tous les auteurs disposent d'outils leur permettant de suivre en direct l'évolution des pages de leur choix[18]. Ils peuvent ainsi surveiller très rapidement leurs contributions, et veiller à ce que la qualité d'une page ne décline pas. Ce système permet de stabiliser la qualité de pages consacrées à des sujets « sensibles » (par ex. : Iran, mosquée, Histoire du capitalisme, Noam Chomsky), susceptibles d'attirer des contributeurs peu compétents ou mal avisés.

vrai vrai : Hélas, les spécialistes sont encore en nombre insuffisant pour exercer une surveillance efficace sur la masse des articles les moins exposés. Certaines erreurs peuvent alors s'y glisser sans être corrigées rapidement.

Il serait vain de m'impliquer, ma contribution sera perdue à la première modification...

faux faux. À chaque page est associé un historique des modifications, qui permet de retrouver toutes les anciennes versions[19] d'une page et éventuellement de les rééditer. C'est en particulier grâce à cela que peut être efficacement combattu le vandalisme : il est possible de restaurer une ancienne version en quelques clics.

Chaque contributeur se créant un compte est accueilli par un bénévole volontaire pour l'aiguiller. Le Forum des nouveaux, lieu d'échange et de questions, permet aux débutants de trouver rapidement la réponse à un problème lié à ses contributions ou à toute difficulté technique. Grâce à ces moyens, chaque contributeur souhaitant s'impliquer est aidé dans ses premiers pas, afin que ses contributions soient de la meilleure qualité.

« Un comité de « vrais » experts […] veille « là-haut » […] afin d’éviter tout dommage collatéral. »[20]

faux faux. Tous les contributeurs sont « à égalité ». Les administrateurs s'occupent de la maintenance informatique et de l'application des décisions de la communauté. Les membres du comité d'arbitrage régulent les conflits en se prononçant sur la forme et non sur le fond. Les uns comme les autres ne disposent d'aucun privilège en matière de rédaction[21].

Quant à la fondation Wikimedia Foundation, elle a un rôle de gestion et de soutien de Wikipédia et des autres projets, mais n'a ni l'objectif ni les moyens de surveiller le contenu lui-même. Ce rôle n'est pas non plus commandité ou délégué à un groupe restreint quelconque, il est confié à l'ensemble des contributeurs qui veulent bien s'y impliquer.

Le principe de Wikipédia : « Tout le monde est encyclopédiste puisque tout le monde est déjà journaliste, cinéaste, […], etc. »[20]

faux faux. Wikipédia est au contraire demandeuse d'expertise[7]. Les contributeurs participant à la rédaction d'une page sur un sujet qui ne leur est pas familier sont le plus souvent bien conscients des limites de leurs compétences, et n'hésitent pas à demander l'aide de spécialistes. De surcroît, il ne faut pas oublier que des experts sont déjà présents sur Wikipédia[22].

On peut cependant regretter en effet que les experts ne s'impliquent pas plus dans ce projet, en particulier dans les domaines plus littéraires ou artistiques. Wikipédia repose plutôt sur l'idée que le croisement du regard des spécialistes et des amateurs peut être plus fertile qu'une expertise refermée sur elle-même. Enfin, les contributeurs sont invités à citer leurs sources, afin d'éviter les essais personnels, les théories fumeuses, etc.

Wikipédia est une association, ou une entreprise, on ne sait plus trop…

faux grosse confusion. Il ne faut pas confondre Wikipédia (le nom du site Internet qui héberge l'encyclopédie) avec la Wikimedia Foundation (l'association de droit américain et à but non lucratif qui gère notamment Wikipédia), Wikimédia France (l'association française d'utilisateurs indépendante de la Foundation). Toutes les informations à ce sujet sont présentes sur l'article Wikimedia.

Wikipédia va lancer un moteur de recherche pour concurrencer Google

faux grosse confusion. Il existe des projets de moteurs de recherche utilisant les réactions des internautes pour affiner les résultats, certains ayant « Wiki » dans le titre, mais ils ne sont liés ni à Wikipédia ni à la Wikimedia Foundation.

Wikipédia et Wikia sont liés

faux grosse confusion. Wikipédia est un site web, hébergé par un organisme de charité à but non lucratif américain : la Wikimedia Foundation.

La société Wikia, entité commerciale qui héberge divers sites wikis, n'a pas de liens avec Wikipédia ou la Wikimedia Foundation. Il en va de même de nombreux autres sites dont le nom contient le mot « Wiki », tel Wikitravel ou WikiLeaks.

La confusion provient du fait que le fondateur des deux organismes est un seul et même homme : Jimmy Wales. Cependant, la Wikimedia Foundation a, depuis sa création, une existence tout à fait indépendante et autonome.

Wikipédia est partenaire de Google

faux faux. Wikipédia et Google ne sont aucunement liés[23]. Voir la liste des partenaires actuels (en anglais).

La présence de liens vers Wikipédia en tête des listes de résultats des recherches Google provient de l'algorithme de son moteur de recherche : il favorise les pages « populaires », c'est-à-dire souvent citées sur internet[24]. Ces bons classements par Google ne résultent nullement d'un accord particulier.

La Wikimedia Foundation a reçu un don de 2 millions de dollars US de la part de Google, don qu'elle a annoncé en février 2010. Mais ce don n'est lié à aucune activité de Google sur les projets Wikimedia, et n'engage la Wikimedia Foundation et les communautés des projets Wikimedia à aucune action.

Wikipédia est un grand fouillis d'articles, complètement désordonné

faux faux : Les articles sont classés par catégories et par portails thématiques. Les meilleurs articles sont facilement repérables grâce aux articles de qualité.

Notons cependant que la plupart des accès à Wikipédia, comme pour le Web en général, se font par l'intermédiaire des grands moteurs de recherche, via des mots-clefs.

On peut lire (écrire) un article sur n'importe quoi dans Wikipédia

faux faux. Les articles ne répondant pas aux critères d'admissibilité ou non encyclopédiques sont supprimés par des administrateurs, soit immédiatement, soit suite à une discussion de la communauté via la procédure des pages à supprimer).

Beaucoup d'articles de Wikipédia n'ont pas leur place dans une encyclopédie

vrai vrai et faux faux. Il y a de nombreux débats entre les wikipédiens pour savoir ce qui est admissible, et différentes visions du projet encyclopédique s'affrontent sur le sujet[25]. En revanche, beaucoup de sujets qui ne seraient pas dans une encyclopédie papier sont abordés sur Wikipédia, notamment parce que cette dernière n'est pas limitée par la taille comme le sont les encyclopédies papier.

Wikipédia est un repaire d'anarchistes (ou de fascistes, de libéraux, etc.)

faux faux. Il existe des contributeurs de toutes sensibilités (la catégorie Boîte utilisateur par conviction politique est très variée.). La grande majorité n'essaye pas d'imposer ses opinions, ceux qui cherchent à faire du militantisme sont sous étroite surveillance, voire bloqués en écriture s'ils ne respectent pas la neutralité de point de vue.

Wikipédia est une expérience communautaire anarchiste (ou ultralibérale).

faux faux. Ce que Wikipédia n'est pas indique « La communauté s'est dotée de certaines règles, mais il ne faut pas perdre de vue qu'elles n'existent que pour le but auquel la communauté aspire : construire une bonne encyclopédie. Par extension, Wikipédia n'est ni une démocratie, ni une dictature, ni une tentative de réalisation d'un projet politique quelconque. Ces règles ne sont donc pas à considérer comme des lois, mais comme des recommandations destinées à faciliter le travail collaboratif. »

Wikipédia en chiffres

Aujourd'hui mardi 18 décembre 2018, Wikipédia en français compte :

  • 2 065 405 articles,
  • 3 304 620 contributeurs enregistrés,
  • 157 contributeurs avec le statut d'administrateur,
  • 19 725 contributeurs ayant fait au moins une modification dans les 30 derniers jours,
  • près de 48 millions d'images, vidéos et extraits sonores publiés sous licence libre, hébergés sur Wikimedia Commons,
  • plus de 49 millions d'éléments classifiés dans la base de données Wikidata.

Autres données statistiques sur Wikipédia :

Pour aller plus loin

Poser une question sur Wikipédia

Ligne éditoriale

Règles et gestion des conflits

Surveillance des articles

Quelques types d'utilisateurs

  • Administrateurs (rôle d'application des règles et décisions)
  • Arbitres (jugent les conflits entre les utilisateurs)
  • Patrouilleurs (rôle informel de surveillance des modifications récentes)

Notes

  1. Il existe ainsi une « patrouille » affectée spécialement à cette tâche, composée de volontaires. Mais le signalement et l'effacement des vandalismes sont l'œuvre quotidienne de chacun des contributeurs.
  2. Vandalisme, section « Formes communément observées de vandalisme ».
  3. Voir Travaux inédits.
  4. Ce que Wikipédia n'est pas, section « Une tribune de propagande ou de promotion ».
  5. Ratio des pages protégées sur fr.wikipedia.org. Au 6 février 2007, 250 pages connaissent une restriction d'édition.
  6. Certaines sont cependant protégées en cas de conflit d'édition le temps de trouver une solution ; d'autres sont réservées aux utilisateurs enregistrés depuis plus de 4 jours (« semi-protection ») en cas de vandalisme récurrent.
  7. a et b Par exemple, l'article Histoire des femmes en Iran a été soumis à un avis d'expert rapporté sur la page de discussion.
  8. Avertissement généraux : « Wikipédia ne garantit pas la validité, l'exactitude, l'exhaustivité ou la pertinence des informations contenues sur son site. »
  9. Une étude de la revue scientifique Nature indiquait en 2005 que Wikipédia et l'Encyclopædia Britannica en ligne étaient du même ordre de fiabilité sur les sujets scientifiques. Jim Giles, Internet encyclopaedias go head to head, Nature, 428, p. 900-901 [lire en ligne].
  10. Site officiel d'Encyclopædia Britannica, termes d'utilisation.
  11. Neutralité de point de vue, section « La neutralité de point de vue ne permet pas de prétendre que des points de vue se valent ».
  12. Neutralité de point de vue, section « La neutralité de point de vue n'est pas le seul principe fondateur de Wikipédia » indique qu'un point de vue doit être « pertinent ».
  13. a et b Voir le très actif journal des blocages.
  14. Par exemple la liste des articles non neutres ou les pages de discussions des articles.
  15. Voir Règles et notamment Pas d'attaques personnelles.
  16. Laure Endrizzi, Qui écrit Wikipédia ?, 13 décembre 2006.
  17. Confidentialité indique : « Si vous n'avez pas ouvert de session, vous serez identifié par votre adresse IP. [...] Selon votre type de connexion à Internet, ce nombre peut renvoyer vers votre fournisseur de services Internet, ou de façon plus précise vers votre employeur, votre école ou votre maison. Certaines personnes pourraient vous identifier en recoupant l'origine de l'adresse IP et les intérêts que vous démontrez implicitement ou explicitement en modifiant des articles. »
  18. Notamment la liste de suivi.
  19. Certaines modifications d'avant 2002 ont toutefois été perdues pour des raisons informatiques.
  20. a et b Voir dans le blog de Pierre Assouline, L'Affaire Wikipédia.
  21. Il est par exemple faux d'écrire que les administrateurs « éditent les nouveaux articles [ou] surveillent les modifications » (Le Monde, daté du 2 janvier 2007). Cette tâche incombe à chacun sur Wikipédia, et pas spécialement aux administrateurs.
  22. Un certain nombre d'articles sont co-écrits et surveillés par des chercheurs du domaine, à titre d'exemple : Big Bang ou trou noir (les historiques renvoient vers les pages des wikipédiens Alain Riazuelo, chercheur en cosmologie, et Cédric Foellmi, astronome).
  23. Des discussions eurent lieu en 2005 pour que Google prenne en charge bénévolement une partie de l'hébergement de Wikipédia (et des autres projets de la Wikimedia Foundation), mais elles n'ont pas abouti.
  24. Les articles Google en résumé et Critères de positionnement Google sur WebRankInfo.com permettent de se faire une idée du fonctionnement de Google.
  25. Voir inclusionism et deletionism pour deux visions très opposées (en anglais).