Ahmed Attoumani Douchina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ahmed Attoumani Douchina
Illustration.
Fonctions
Conseiller départemental de Mayotte
En fonction depuis le
(6 ans, 9 mois et 21 jours)
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton de Bouéni
Prédécesseur Mirhane Ousséni
Conseiller général de Mayotte

(10 ans, 11 mois et 27 jours)
Élection 28 mars 2004
Réélection 27 mars 2011
Circonscription Canton de Kani-Kéli
Successeur Canton supprimé
Président du conseil général de Mayotte

(3 ans et 14 jours)
Prédécesseur Saïd Omar Oili
Successeur Daniel Zaïdani
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Nationalité Française
Parti politique RPR
UMP
UDI (depuis 2012)
Profession Instituteur

Ahmed Attoumani Douchina, né le , est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conseiller municipal de Kani-Kéli de 1983 à 1989, il est élu conseiller général dans le canton du même nom en 2004, lors d'une triangulaire, obtenant 38,72 % des voix[1].

Devenu secrétaire départemental de l'Union pour un mouvement populaire (UMP), il entre en dissidence lors des élections législatives de 2007, se présentant contre le député sortant Mansour Kamardine, et recueille seulement 4,08 % des suffrages au premier tour[2].

Le , il succède à Saïd Omar Oili à la présidence du conseil général de Mayotte grâce à une alliance entre l'UMP locale et le Mouvement départementaliste mahorais (MDM)[3]. Ces deux mouvements se sont ligués contre le Nouvel élan pour Mayotte (NEMA), afin qu'un référendum soit rapidement organisé en vue de la départementalisation de Mayotte.

Lors des élections cantonales de 2011, Ahmed Attoumani Douchina est aisément réélu conseiller général[4], mais plusieurs candidats de gauche remportent de justesse des cantons renouvelables à Mayotte, ce qui conduit à un changement de majorité au sein du conseil général. Le , trois jours après que Mayotte est devenu le 101e département français, Daniel Zaïdani est élu président du conseil général en obtenant 10 voix contre 9 à Ahmed Attoumani Douchina[5].

Le , il quitte l'UMP pour rejoindre l'UDI[6].

En mars 2015, il est élu conseiller départemental[7] du canton de Bouéni en tandem avec Afidati Mkadara[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Élections cantonales de 2004 - résultats dans le canton de Kani-Kéli sur le site du ministère de l'Intérieur.
  2. Élections législatives de 2007 - Résultats à Mayotte sur le site du ministère de l'Intérieur.
  3. « Mayotte : Ahmed Attoumani Douchina président du Conseil général », elections.rfo.fr, 20 mars 2008.
  4. Élections cantonales de 2011 - résultats dans le canton de Kani-Kéli sur le site du ministère de l'Intérieur.
  5. « Outre-mer: Mayotte passe à gauche », La Tribune, 3 avril 2011.
  6. Ahmed Attoumani Douchina membre de l'UDI
  7. http://www.cg976.fr/votre-departement/le-president/les-presidents-depuis-1976/douchina
  8. http://www.cg976.fr/votre-departement/lassemblee-departementale/les-elus
  9. http://www.cg976.fr/votre-departement/lassemblee-departementale/cantons/boueni

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]