Agricola (consul en 421)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Agricola
Fonctions
Consul de l'Empire romain
Sénateur romain
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Époque
Activité
Père
Enfants
Eparchus Avitus
Eparchia Avita (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens
Flavii (?)Voir et modifier les données sur Wikidata

Flavius Julius Agricola (poss. Aude, Gaule narbonnaise, 365, fl. 416-418, d. 421) fut un homme politique de l'Empire Romain, préfet du prétoire des Gaules (416-418), puis consul (421). C'est probablement le père de l'empereur romain d'Occident Eparchius Avitus[1], le beau-père de l'empereur Pétrone Maxime ainsi que le grand-père du César Palladius[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Flavius Eparchius Philagrius et de sa femme Egnatia Avita Severa.

Agricola est préfet du prétoire des Gaules de 416 à 418, dans la ville d'Arelate (Arles). Il est destinataire en 418 de l'édit d'Honorius et Théodose, fixant dans cette cité l'assemblée des Sept-Provinces.

Il devient l'un des deux consuls de 421, en compagnie de Flavius Eustathius.

Il se marie avec Magna Constantina, décédée en Rome, et eut trois filles et deux fils: Padusia Flavia Agricola, mariée avec Flavius Constantius Felix ; Eparchius Avitus, empereur d'Occident ; Eparchia Avita Agricola, mariée avec Alcimus Apollinaris ; Eparchia Avita Palladia, mariée avec Flavius Anicius Petronius Maximus ; et Ommatius Agricola (peut-être son neveu paternel), fl. av. 400-ap. 468, sénateur d'Arverne, père de Papianilla Agricola, femme de Tonantius Ferreolus, et de Hiberia, femme de Rurice de Limoges.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Étude sur Sidoine Apollinaire et sur la société gallo-romaine au cinquième siècle., par M. Eugène Baret, etc. E. Thorin, 1878.
  • Arnold Hugh Martin Jones, John Robert Martindale, John Morris, The Prosopography of the Later Roman Empire Volume/Tome II, AD 395-527, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-20159-9), Cambridge, 1971-1992 (1980)
  • Christian Settipani, Continuité gentilice et Continuité familiale dans les familles sénatoriales romaines à l'époque impériale, Linacre College, Oxford University, coll. « Prosopographica & Genealogica », , 597 p. (ISBN 1-900934-02-7)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Drinkwater et Hugh Elton, Fifth-Century Gaul: A Crisis of Identity?, Cambridge University Press, (ISBN 9780521529334, lire en ligne), p. 115
  2. (en) John Drinkwater et Hugh Elton, Fifth-Century Gaul: A Crisis of Identity?, Cambridge University Press, (ISBN 9780521529334, lire en ligne), p. 118

Liens internes[modifier | modifier le code]