Agnes Mary Clerke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agnes Mary Clerke
Agnes Mary Clerke.jpg

Agnes Mary Clerke

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Fratrie
Ellen Mary Clerke (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Actonian Prize (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Agnes Mary Clerke () est une astronome et écrivaine scientifique, née à Skibbereen, dans le Comté de Cork en Irlande, et morte à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un employé de banque passionné de science, elle s'intéresse à l'astronomie dès son plus jeune âge, et commence à écrire une histoire de cette science avant même d'avoir 15 ans[1]. En 1861, sa famille déménage vers Dublin, et en 1863 à Queenstown[2]. Plusieurs années plus tard elle part pour l'Italie où elle reste jusqu'en 1877, principalement à Florence. En 1877 elle s'installe à Londres.

Contribution à la littérature scientifique[modifier | modifier le code]

Ayant suivi des études de sciences à l’université de Dublin et à Florence, elle commence à publier des articles scientifiques à l’Edinburgh Review à partir de 1877. Elle rédige aussi des biographies de savants pour l’Encyclopaedia Britannica et pour le Dictionary of National Biography.

En 1885 elle publie son maître ouvrage, A Popular History of Astronomy during the Nineteenth Century, qui connaîtra quatre éditions jusqu’à sa mort.

On lui doit également The System of the Stars (1890) et plusieurs autres ouvrages.

Réception de son œuvre[modifier | modifier le code]

En dépit de ses séjours aux observatoires du Cap et de Greenwich, elle est critiquée pour son absence de pratique de l’astronomie. Ses ouvrages rencontrent cependant un certain succès, et lui valent la reconnaissance des milieux scientifiques (prix et intégration à la British Astronomical Association et à la Royal Astronomical Society (elle y est élu membre honoraire en 1903 avec Margaret Huggins - c'est un titre que deux femmes seulement avaient obtenu avant elles[3].

Un cratère sur la Lune porte même son nom pour lui rendre hommage.

Publications[modifier | modifier le code]

  • A Popular History of Astronomy during the Nineteenth Century, Édimbourg, 1885 ;
  • The System of the Stars Londres, 1890 ;
  • The Herschels and Modern Astronomy, Londres, 1895 ;
  • The Concise Knowledge Astronomy (avec J.E. Gore et A. Fowler), Londres, 1898 ;
  • Problems in Astrophysics, Londres, 1903 ;
  • Modern Cosmogonies, Londres, 1905 ;
  • Familiar Studies in Homer, Londres, 1892.

Agnes Clerke a également écrit 55 articles pour le Edinburgh Review, principalement sur des sujets liés à l'astrophysique, et plusieurs articles dans le Dictionary of National Biography, la Catholic Encyclopedia, et la 11e édition de l'Encyclopædia Britannica parue en 1911.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agnes Mary Clerke dans l'encyclopédie du domaine public The Catholic Encyclopedia, volume IV, 1908.
  2. Ville aujourd'hui connue sous le nom de Cobh.
  3. Caroline Herschel et Mary Somerville.

Liens externes[modifier | modifier le code]