Affaire Bofors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le [[droit <adj>]] image illustrant la Suède image illustrant l’Inde
Cet article est une ébauche concernant le droit, la Suède et l’Inde.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

L'affaire Bofors est une importante affaire de corruption qui eut lieu en Inde en 1986.

Description[modifier | modifier le code]

Soupçonné de corruption, le groupe suédois d'armement Bofors aurait versé pour plus de 40 millions de dollars en pots-de-vin à des fonctionnaires gouvernementaux et à des politiciens indiens, y compris le Premier ministre Rajiv Gandhi, afin d'obtenir l'adjudication d'un important contrat d'équipement de l'armée indienne. Le marché portait sur l'achat de 410 obusiers de campagne de 155 mm d'une valeur totale de 1,4 milliard de dollars. Une partie des pots-de-vin aurait transité par des comptes bancaires à Zurich et à Genève.

L'importance des sommes impliquées dans cette corruption était sans commune mesure avec ce que l'Inde avait connu jusqu'alors et entraîna la chute du gouvernement de Rajiv Gandhi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Affaire Cats Falck
  • Narasimhan Ram (Gopalan Kasturi)
  • Olof Palme
  • Rajivn Gandhi (en.wikipédia.org)
  • Vp Singh (en.wikipédia.org)
  • Chitra Subramanian (en.wikipédia.org)
  • Bjorn Rosengren (voir aussi Hans Rosengren: 8 mai 1989) (sv.wikipédia.org)
  • Ottavio Quattrocchi (en.wikipédia.org)
  • Claes-Ulrick Winberg (en.wikipédia.org)