Adolphe Fould

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Fould.
Adolphe Fould
Fonctions
Député des Hautes-Pyrénées
-
Conseiller général des Hautes-Pyrénées
-
Secrétaire général
Ministère de l'Économie et des Finances
Vice-président
Conseil général des Hautes-Pyrénées (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Adolphe-Ernest FouldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
BanquierVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Henriette Goldschmidt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant
Autres informations
Membre de
Cercle des chemins de fer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Adolphe-Ernest Fould (, Paris - , Paris) est un banquier et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Achille Fould et d'Henriette Goldschmidt, il est élève du Lycée Saint-Louis, puis s'occupe d'affaires et de finances. Entré comme associé dans la banque familiale (Banque Fould-Oppenheim et Cie), il la dirige sous la Seconde République. Il prend part à la création de la Banque ottomane (dont il est membre du Comité parisien de 1863 à 1868) et succède à son père, en 1867, comme administrateur aux Crédit foncier, Messageries impériales, etc. Il est membre du Cercle des chemins de fer.

Il est secrétaire général du Ministère des Finances occupé par son père.

Conseiller général pour le canton d'Arreau à partir de 1860, puis pour le canton d'Argelès-Gazost à partir de 1866, il est nommé vice-président du Conseil général des Hautes-Pyrénées.

Il se présente comme candidat du gouvernement impérial à la députation, le dans la 1re circonscription des Hautes-Pyrénées, et est élu député au Corps législatif. Il appartient, par tous ses votes, à la majorité dynastique, et est réélu, toujours comme candidat officiel, député de la même circonscription, le . Il vote pour la déclaration de guerre à la Prusse et quitte la vie politique en 1870.

Marié à Marthe Ledoux, il est le père d'Achille Fould (1861-1926).

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Adolphe Fould », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Éric Anceau, Dictionnaire des députés du Second Empire, 1994
  • Nicolas Stroskopf, Banquiers et financiers parisiens, 2002
  • Jean François Le Nail, Les conseillers généraux des Hautes-Pyrénées, 1800-2007: dictionnaire biographique, Conseil général des Hautes-Pyrénées, Archives départementales, 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]