Adamantina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adamantina
Devise : Jóia da Alta Paulista
Blason de Adamantina
Héraldique
Drapeau de Adamantina
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Microrégion d'Adamantina
État État de São Paulo São Paulo
Maire Ivo Francisco dos Santos Júnior[1]
Fuseau horaire UTC-3
Démographie
Gentilé adamantinense
Population 33 797 hab.[2] (2010)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 21° 41′ 06″ sud, 51° 04′ 22″ ouest
Superficie 41 178,1 ha = 411,781 km2
Divers
Date de fondation
1949
Localisation
Géolocalisation sur la carte : État de São Paulo
Voir sur la carte administrative d'État de São Paulo
City locator 14.svg
Adamantina
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Adamantina
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Adamantina
Liens
Site web http://www.adamantina.sp.gov.br/

Adamantina est une municipalité brésilienne de l'intérieur de l'État de São Paulo. Son territoire occupe une surface d'un peu plus de 411 kilomètres carrés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom donné à la municipalité obéit au critère utilisé par la Companhia Paulista de Estradas de Ferro attribuant des noms féminins aux stations dans l'ordre alphabétique. Son histoire est aussi liée à la Companhia de Agricultura, Imigração e Colonisação (CAIC) qui, en 1937, s'intéressa de nouveau à la zone du rocher de Aguapei-Peixe recommençant la colonisation de La région et continuant le mouvement déjà entrepris dans l'État. À La suite de négociations entre la CAIC et la firme Boston Castle Company Limited, on décida que, en 1938, on ouvrirait un chemin dans les bois réutilisant les tronçons plus anciens. La même année, on commença le perçage de routes de pénétration latérales et aussi, sous la direction de l'Ingénieur Alberto Aldwini, la vente des terres. Le plan de colonisation de la CAIC divisait la glèbe en petits lots éliminant le latifundium et formant des propriétés d'environ 20 hectares pourvues d'eau et d'accès par route. Le boum du café et l'arrivée du chemin de fer avec terminus dans le peuplement permirent une croissance rapide d'Adamantina et de ses environs jusqu'au Rio Paraná attirant dans la région les personnes et la production agricole. Le , on créa le district et la municipalité de Adamantina avec des territoires détachés du district siège de Lucélia et du district de Aguapei do Alto, actuelle municipalité de Flórida Paulista.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1937 : Arrivée des premiers habitants dans la région, employés de la Companhia Agricola de Imigração-CAIC.
  • 1938 : Fin de l'ouverture du chemin de fer qui relie Tupã à Adamentina.
  • 1939 : Début des lotissements dans la région.
  • 1946 : La population augmente à cause de la grande production de café et de céréales.
  • 1947 : Construction du premier cinéma.
  • 1948, le , est signée la loi qui crée la municipalité d'Adamantina.
  • 1949, le , la municipalité est installée et la première élection municipale a lieu.
  • 1950 : Création et installation de la paroisse de Santo Antônio. L'infrastructure se développe avec l'arrivée du chemin de fer, du commissariat de police, du poste de santé, de l'augmentation du réseau électrique, du gymnase et de l'école normale.

Saint Antoine est le patron de la cité.

Géographie[modifier | modifier le code]

  • CEP 17800-000 (Code postal)
  • altitude 453 m
  • surface totale 411,8 km2
  • Latitude du siège de la municipalité 21° 41′ 07″ sud
  • Longitude du siège de la municipalité : 51° 04′ 21″ ouest

Climat[modifier | modifier le code]

  • Cwa (hivers doux et secs suivis d'été très chaud)
  • Moyenne annuelle 22 °C
  • Mois le plus chaud : janvier 25,4 °C
  • Maximum absolu 40,4 °C
  • Minimum absolu -1,2 °C
  • Les chutes de neige sont rares et ont été enregistrées dans les années de [1948], [1955], [1962] et [1975] quand la température fut en-dessous de -7 °C

Démographie[modifier | modifier le code]

  • Nombre total d'habitants en 2010 : 33797 avec la pyramide d'âge du graphique.
graphique de la pyramide d'âge de la cité d'Adamantine-SP-Brésil
  • 48 % d'hommes
  • 74 % de catholiques, 17 % de protestants et 2 % pratiquant le spiritisme.
  • l'IDH en 1991 était de 0,591, en 2000 de 0,724 et en 2010 il était de 0,790[3]

Économie[modifier | modifier le code]

En 2010 les dépenses d'administration de la municipalité furent de 62.994.198 reais pour 51.994.198 reais de recettes. L'économie de la municipalité se base sur la culture de la canne à sucre, avec production également de café, d'oranges, de manioquinha et de haricot (feijão). L'élevage comprend des bovins (y compris des buffles) et de la volaille[3].

Transport[modifier | modifier le code]

  • L'aéroport pour petits avions a une piste d'environ 1 km de longueur. C'est l'unique petite cité de la région qui possède un aéroport avec piste d'asphalte grâce à l’initiative privée.
  • Ligne d'autobus circulaire par l'entreprise GuerinoSeisCento.
  • Ligne d'autobus : Expresso Adamantina
  • Pour l'atterrissage d'hélicoptères, on peut utiliser le Centre sportif.

Routes[modifier | modifier le code]

SP 294 Route Commandant João Ribeiro de Barros

Éducation[modifier | modifier le code]

  • Enseignement pré-primaire : 7 écoles pour 44 professeurs et 702 élèves
  • Enseignement primaire: 10 écoles pour 234 professeurs et 3728 élèves
  • Enseignement moyen: 7 écoles pour 130 professeurs et 1600 élèves
  • Enseignement supérieur: Facultés Adamantinienes Intégrées

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://noticias.portalbraganca.com.br/politica/eleicoes/eleicoes-2012-confira-quem-sao-os-prefeitos-eleitos-no-estado-de-sao-paulo.php |título=Eleições 2012 – Confira quem são os Prefeitos Eleitos no Estado de São Paulo |publicado=Portal Bragança |data=2012 |acessodata=28 de fevereiro de 2013 |língua=português
  2. IBGE
  3. a et b http://cidades.ibge.gov.br/xtras/perfil.php?lang=&codmun=350010