Abraham Udovitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Abraham Udovitch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (89 ans)
WinnipegVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Abraham Labe UdovitchVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinction

Abraham Udovitch, né le à Winnipeg, est un universitaire canadien, professeur émérite Khedouri A. Zilkha de civilisation juive au Proche-Orient et professeur émérite d'études du Proche-Orient, à l'université de Princeton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abraham Labe Udovitch naît à Winnipeg, au Canada, en 1933. Il obtient son bachelor de l'université Columbia en 1958 et sa master en 1959. Il obtient son doctorat de l'université Yale en 1965[1]

Carrière[modifier | modifier le code]

Udovitch enseigne à l'université Brandeis et à l'université Cornell avant de rejoindre l'université de Princeton en 1968. Il y est professeur émérite Khedouri A. Zilkha de civilisation juive au Proche-Orient et professeur d'études émérite du Proche-Orient[1],[2]. La chaire est financée par le Fonds Khedouri Zilkha pour l'étude de l'histoire de la civilisation juive au Proche-Orient créé par Ezra Zilkha (en) en mémoire de son père Khedouri Zilkha (en)[3].

Il est co-rédacteur en chef de la revue Studia Islamica (en) et a été rédacteur en chef adjoint du Dictionary of the Middle Ages (en), préparé pour le Conseil américain des sociétés savantes (en). Depuis 1978, il est membre du comité exécutif de l'Encyclopédie de l'Islam.

Udovitch est membre du Comité exécutif mondial du Centre international pour la paix au Moyen-Orient.

En 2010, les éditions Brill publient Histories of the Middle East: Studies in Middle Eastern society, economy and law in honor of A.L. Udovitch, édité par Roxani Eleni Margariti, Adam Sabra (en) et Petra M. Sijpesteijn (en)[4].

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • (en) Partnership and Profit in Medieval Islam, Princeton, Princeton University Press, , 282 p.
  • (en) The Middle East : Oil, Conflict and Hope, Lexington, Lexington Books, , 557 p. (ISBN 978-0669004243).
  • (en) The Islamic Middle East, 700-1900 : Studies in Economic and Social History, Princeton, Darwin Press, , 838 p. (ISBN 978-0878500307).
  • (en) The Last Arab Jews : The Communities of Jerba, Tunisia, New York, Harwood Academic, , 178 p. (ISBN 978-3718601356) (avec Lucette Valensi).
  • (en) The Islamic World from Classical to Modern Times: Essays in Honor of Bernard Lewis, Princeton, Darwin Press, , 915 p. (ISBN 978-0878500666) (avec Clifford Edmund Bosworth, Charles Issawi (en) et Roger Savory (en)).

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Abraham Udovitch » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) « Abraham Udovitch », sur princeton.edu (consulté le ).
  2. (en) « Abraham Udovitch », sur righttononviolence.org (consulté le ).
  3. University, no 75-81, éd. Université de Princeton, 1978, p. 19.
  4. (en) « Histories of the Middle East », sur brill.com (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]