Abû Tâlib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abû Tâlib ibn Abd al-Muttalib (en arabe ابو طالب بن عبدالمطلب / ʾAbū Ṭālib ibn ʿAbd al-Muṭṭalib) (v. 550 - 619) est un oncle paternel de Mahomet. Avec son père Abd al-Muttalib, il élève celui-ci après la mort de sa mère Amina en 577, son père Abdallah étant mort (4) quatre mois avant sa naissance en 570.

Étant du nombre des puissants de la Mecque, il protégea le Prophète contre ceux parmi les Quraychites qui voulurent cesser l’appel à l’Islam.

Abû Tâlib eut 4 fils dont Ali, Ja'far et Aqeel

Lorsque Abû Tâlib se trouva sur son lit de mort, le Prophète l’invita plusieurs fois à embrasser l’Islam mais il refusa et mourut sur la religion de ses ancêtres. Il n’est par conséquent pas considéré comme un Compagnon du Prophète[1]. Un hadith mentionne que le cerveau d’Abû Tâlib bouillira en enfer rapporté par Al-Boukhari et Mouslim[réf. nécessaire].

Les musulmans chiites quant à eux approuvent le fait qu'Abû Tâlib s'est converti à l'Islam

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ar-Raheeq Al-Makhtoum, la biographie du Prophète ﷺ », page 166, éditions DAROUSSALAM