ASAP Yams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
A$AP Yams
Description de cette image, également commentée ci-après
ASAP Yams en décembre 2012.
Informations générales
Surnom Yamborghini
Nom de naissance Steven Rodriguez
Naissance
Harlem, New York (État de New York, États-Unis)
Décès (à 26 ans)
Brooklyn, New York (État de New York, États-Unis)
Activité principale Producteur de musique, A&R
Genre musical Hip-hop
Années actives 2006 - 2015
Labels A$AP Worldwide, Sony Music Entertainment
Site officiel www.asapmob.com

ASAP Yams, stylisé A$AP Yams, de son vrai nom Steven Rodriguez, né le à Harlem (New York) et mort le à Brooklyn, à New York, était un producteur de musique et A&R américain[1]. Il est notamment cofondateur du label A$AP Worldwide ainsi que l'un des trois membres fondateurs du collectif hip-hop ASAP Mob.

Son corps a été découvert inanimé dans son appartement au quartier de Williamsburg à Brooklyn lors d'une soirée entre amis. Il est amené en urgence au Centre Médical Woodhull (en), où il décède suite à une intoxication grave et d'une overdose par plusieurs médicaments, dont des opiacés (codéine) et des benzodiazépines, étant lui-même adepte du cocktail purple drank (boisson à base de codéine), considéré comme un problème de santé public aux États-Unis[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

ASAP Yams a grandi au sud de Harlem, né d'une mère dominicaine et d'un père portoricain, il est rapidement obsédé par le hip-hop. Peu de choses l'intéressaient en dehors de la musique. En effet, celle-ci a rapidement pris une grande place dans sa vie puisqu'il passait tout son temps libre en écoutant la radio ou en cherchant des titres en ligne dès l'âge de 11 ans[4].

Durant son adolescence, il est allé dans quatre écoles secondaires différentes, mais il finit par abandonner pour un stage chez le label Diplomat Records (en), fondé par le rappeur américain Cam'ron. Il se démarque rapidement en aidant plusieurs producteurs de musique à vendre leurs chansons à différents rappeurs[4].

C'est une période assez difficile pour lui, si bien que pour gagner de l'argent, il se met à vendre des mixtapes ou à voler au Starbucks, en plus de parfois se faire chasser hors de son domicile familial[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Problèmes de santé[modifier | modifier le code]

Toxicomanie[modifier | modifier le code]

[5]

Mort[modifier | modifier le code]

Le 18 janvier 2015, ASAP Yams, alors âgé de 26 ans est retrouvé sans vie lors d'une soirée entre amis qui avait lieu dans le quartier de Williamsburg à Brooklyn. Son décès est due à une intoxication grave causée par une overdose de plusieurs médicaments. Le collectif dont faisait partie ASAP Yams, ASAP Mob, annoncera publiquement par la suite que ce dernier est décédé suite une asphyxie et une fausse route causées par le syndrome d'apnées du sommeil (SAS) dont était victime ce dernier[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Asap Yams », sur IMDb (consulté le 7 août 2017)
  2. (en-US) « Today in Hip-Hop: R.I.P. ASAP Yams (November 13, 1988 - January 18, 2015) - XXL », sur XXL Mag, (consulté le 7 août 2017)
  3. « Ces rappeurs français qui boivent de la codéine "comme du jus de pomme" », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2017)
  4. a b et c (en-US) Jon Caramanica, « ASAP Yams, Partner to Hip-Hop’s ASAP Rocky », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 7 août 2017)
  5. « Asap Yams, co-fondateur du collectif de ASAP Rocky, est mort », Franceinfo (culturebox),‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2017)
  6. « Mort d'A$AP Yams : A$AP Rocky révèle les causes et fait son deuil », sur www.purepeople.com (consulté le 30 mars 2020)