Aéroport de Pohang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aéroport de Pohang
포항공항
浦項空港
Le terminal en 2009.
Le terminal en 2009.
Localisation
Pays Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Ville Pohang
Date d'ouverture juillet 1950
Coordonnées 35° 59′ 16″ nord, 129° 25′ 13″ est
Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud
(Voir situation sur carte : Corée du Sud)
KPO
KPO
Pistes
Direction Longueur Surface
10/28 2 134 m (7 001 ft) Béton
Informations aéronautiques
Code AITA KPO
Code OACI RKTH
Type d'aéroport Civil/Militaire
Site web aéroport Consulter

L'aéroport de Pohang est un aéroport à Pohang, en Corée du Sud (code AITA : KPO • code OACI : RKTH).

Histoire[modifier | modifier le code]

Des F9F Panther de la United States Marine Corps Aviation se ravitaillant en carburant sur la base K-3 entre 1950 et 1951.

Durant la guerre de Corée, l'USAF construit une base aérienne à partir de juillet 1950. Elle est nommée K-3 et devient après-guerre l’aéroport de Pohang.

Le 12 aout 1950, la 12e division d'infanterie nord-coréenne s'infiltre à Pohang obligeant les avions américains alors sur place à se replier au Japon. La zone sera reprit par les forces alliés plusieurs jours plus tard.

Six Grumman F9F-4 du VMF-115 (en) s'écrasent le 10 septembre 1952 par mauvais temps sur une montagne sud-coréenne à la suite d'une défaillance des instruments de navigation de l’avion de tête[1] en voulant atterrir sur la base aérienne de Daegu. Les six pilotes sont tués[2].

En 2011, 255 227 passagers ont utilisé l'aéroport[3].

Situation[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Voir la requête brute et les sources sur Wikidata.


Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Drapeau de la Corée du Sud Korean Air Jeju, Séoul-Gimpo [4]

Édité le 05/10/2019

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Casualties: USN and USMC Personnel Killed and Injured in Selected Accidents and Other Incidents Not Directly the Result of Enemy Action, 1946-1989 », sur Naval History Blog, (consulté le 29 janvier 2015).
  2. (en) A History Of Marine Fighter Attack Squadron 115, , 89 p. (lire en ligne), p. 22.
  3. "La Corée Du Sud Les Statistiques De Trafic". airport-information.com.
  4. The Korea Herald, « Korean Air reprend le Seoul-Pohang flights », The Korean Herald,