586 IAP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le 586e régiment de chasse (en russe : 586-й истребительный авиационный полк) était un régiment de l'armée de l'air soviétique. Il fut l'un des trois régiments entièrement féminins créés à l'instigation de Marina Raskova au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il devint mixte quelque temps après la mort de Marina Raskova et fut dissout à la fin de la guerre. Il était rattaché au 122e groupe d'aviation.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Le 586e IAP a effectué 4 419 sorties de combat, détruit ou endommagé 80 aéronefs ennemis au cours de 125 engagements aériens[1].

En avril 1943, sur les ordres radio d'Aleksandr Gridnev, Raïssa Sournatchevskaïa et Tamara Pamyatnykh attaquèrent une formation de 42 bombardiers allemands et en descendirent quatre. Elles ne s'attendaient au départ à n'en trouver que deux (voir les biographies de la première ou de la seconde de ces deux aviatrices pour plus de détails sur ce combat).

Personnel[modifier | modifier le code]

Le 586e IAP a eu dans ses rangs deux femmes devenues as de la chasse : Iekaterina Boudanova et Lidia Litviak, avec respectivement 11 et 12 victoires. Le régiment fut d'abord commandé par Tamara Kazarinova, mais son comportement vis-à-vis des pilotes et ses compétences même en tant que chef d'un régiment de chasse posaient problème et elle fut transférée au bout de six mois. C'est Aleksandr Gridnev (ru) qui la remplaça en [2].

Escadron Nom Grade Compétences Victoires Remarque
-
Tamara Alexandrovna Kazarinova
Тамара Александровна Казаринова
Майор Pilote - Commandante du régiment jusqu'en novembre 1942 puis transférée.
-
Aleksandr Vassilievitch Gridnev (ru)
Александр Васильевич Гриднев
Майор, подполковник Pilote 9 Commandant du régiment de novembre 1942 à 1945.
1er
Raïssa Vassilievna Beliaïeva
Раиса Васильевна Беляева
- Pilote 3 Transférée au 437e régiment de chasse le puis revenue au 586e IAP en décembre 1942, Ossipenko et Kazarinova tentèrent de la clouer au sol, mais le général Gromadine et le commandant Gridnev la défendirent. Tuée le au retour d'une mission, ou, après avoir perdu le contrôle d'un appareil qu'elle testait après réparation, selon les sources.
1er
Iekaterina Vassilievna Boudanova
Екатерина Васильевна Буданова
Старший лейтенант Pilote 11 Transférée au 437e régiment de chasse le puis au 296 IAP/73 GvIAP, elle est tuée le . Héroïne de Russie à titre posthume[3].
1er
Antonina Vassilievna Lebedeva (en)
Антонина Васильевна Лебедева
- Pilote - Transférée au 437e régiment de chasse, elle est tuée au cours de l'été 1943.
1er
Lidia Vladimirovna Litviak
Лидия Владимировна Литвяк
dite « La Rose Blanche de Stalingrad »
Младший лейтенант Pilote 12 + 4 partagées[4] 168 sorties, transférée au 437e régiment de chasse le puis au 296e IAP / 73e GvIAP. Elle est tuée le , et est faite Héroïne de l'Union Soviétique à titre posthume[5].
1er
Klavdia Andreïevna Netchaïeva
Клавдия Андреевна Нечаева
- Pilote - Transférée au 434e régiment de chasse le , elle est tuée au cours de la bataille de Stalingrad en protégeant le commandant Ivan Klyeshchev.
2e
Ievguenia Filipovna Prokhorova
Евгения Филипповна Прохорова
- Pilote - Commandante du 2e escadron.
-
Maria Stepanovna Batrakova
Мария Степановна Батракова
- Navigatrice - -
-
Galina Pavlovna Bourdina
Галина Павловна Бурдина
Лейтенант Pilote 3 152 sorties, après la guerre devint pilote d'avion-ambulances.
-
Anna Nikolaïevna Demtchenko
Анна Николаевна Демченко
Старший лейтенант Pilote - 203 sorties.
-
Nikolaï Konstantinovitch Dourakov
Николай Константинович Дураков
- Pilote 15 Régiments : 234e, 586e, 39e gv.
-
Irina Emilianova[réf. nécessaire]
Ирина Емельянова
- - - Technicienne équipements spéciaux.
-
Valentina Endakova
Валентина Ендакова
- Navigatrice (avion de liaison) - Elle faisait partie des 17 étudiantes de l'Université de Moscou qui ont répondu à l'appel du Comité central du Komsomol en octobre 1941. Elle étudiait au département d'Histoire.
-
Valentina Ivanovna Gvozdikova
Валентина Ивановна Гвоздикова
Лейтенант Pilote - 128 sorties.
-
Militsa Alexandrovna Kazarinova
Милица Александровна Казаринова
Капитан Pilote - Elle est la sœur de Tamara Alexandrovna Kazarinova.
-
Inna Kalinovskaïa
Инна Калиновская
- - - Elle faisait partie des 17 étudiantes de l'Université de Moscou qui ont répondu à l'appel du Comité central du Komsomol en octobre 1941. Elle étudiait au département de Mécanique et Mathématique.
-
Elena Karakorskaïa
Елена Каракорская
- Mécanicienne[6] - -
-
Valeria Ivanovna Khomiakova
Валерия Ивановна Хомякова
- Pilote 1 Elle est la première femme de l'Histoire à abattre un avion ennemi. Elle est tuée dans le crash de son avion le , peu après un décollage de nuit. Valeria est consignée comme morte au combat.
Yekaterina Kirillova
Maria S. Kouznetsova старший лейтенант Pilote 157 sorties.
Maria Mikhaïlovna Kouznetsova лейтенант Pilote 204 sorties.
V.M. Lisitsina старший лейтенант Pilote 1 160 sorties.
Aleksandra Makounina
Александра Макунина
Pilote Elle faisait partie des 17 étudiantes de l'Université de Moscou, département de Géographie.
Cheffe d'état-major du régiment[7].
I.I. Olkova лейтенант Pilote 150 sorties.
Tamara Pamyatnykh старший лейтенант Pilote 2 191 sorties.
Klavdiya Pankratova капитан Pilote 4[8]
Inna Pasportnikova
Mécanicienne Faillit mourir en 1945 de la scarlatine mais après une année de convalescence elle devint ingénieure aéronautique.
Valentina Petrotchenkova
Валентина Петроченкова
младший лейтенант Pilote Arrivée au 586 IAP en 1943.
Ekaterina Polounina Mécanicienne[9] Elle est devenue l'historienne de l'unité[9],[10].
Zoïa Pojidaïeva Pilote Après la dissolution du 586e, elle fut transférée dans le régiment de son mari, stoppa le service actif en 1946 (enceinte).
O.I. Chakhova лейтенант Pilote 144 sorties, transférée au 437e régiment de chasse le puis revenue au 586 IAP en décembre 1942.
Nina Slovokhotova
Нина Словохотова
Navigatrice[11] Elle faisait partie des 17 étudiantes de l'Université de Moscou, département de Chimie.
Cheffe du service de navigation[12].
Zinaïda Solomatina Pilote Après la Guerre devint pilote dans le civile, d'abord pilote d'avions ambulance léger puis de bimoteurs.
Raïssa Sournatchevskaïa лейтенант Pilote 3 104 sorties.
Klavdiya Terekhova Pilote
Olga Yakovleva Pilote Blessée au bras en 1943, transférée dans un escadron de communication sur Po-2, elle récupéra sa mobilité au bout de neuf mois mais le médecin ne voulut pas lui signer d'aptitude au pilotage considérant que 8 années comme pilote était assez pour une femme.
Olga Nikolaïevna Yamchtchikova (en)
Ольга Николаевна Ямщикова
старший лейтенант Pilote 3 217 missions de combat, après la guerre Olga Yamchtchikova devint pilote d'essai pour l'armée.
3e
Nikolaï Korolev Pilote 1 Tué lors d'une mission de reconnaissance[réf. souhaitée].
3e
Tsokaev Pilote 1
-
Züleyxa Seyidməmmədova /
Зулейха Мир-Габиб гызы Сеидмамедова
капитан Pilote 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]