13e régiment de hussards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

13e régiment de hussards
Création
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Drapeau de la France République française
Drapeau de l'Empire français Empire français
Branche Armée de terre
Type Régiment de hussards
Rôle Cavalerie légère
Ancienne dénomination Hussards des Alpes
Régiment de hussards Jérôme-Napoléon
Inscriptions
sur l’emblème
Lodi 1796
Montereau 1814
La Marne 1914
La Somme 1916
Anniversaire Saint-Georges
Guerres Guerres napoléoniennes
Première Guerre mondiale
Commandant historique Jérôme Bonaparte

Le 13e régiment de hussards est un régiment de l'armée française créé pendant la Révolution française. Son existence est éphémère : créé en 1795, il est licencié dès 1796, avant d’être recréé deux fois en 1813 et 1814, puis une dernière fois en 1891.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Le , un corps de cavalerie est levé sous le nom de « hussards des Alpes ». Le 1er septembre de la même année, cette unité devient le 13e régiment de hussards. Le 29 floréal an IV (1796), le régiment est licencié et ses effectifs sont répartis entre les 1er et 7e hussards[1]. Le 28 janvier 1813, le régiment est recréé, mais il est dissout dès le 13 décembre 1813 pour former le 14e hussards. Le 1er janvier 1814, le régiment de hussards Jérôme-Napoléon, roi de Westphalie, passe au service de la France et devient à nouveau le 13e régiment de hussards. Le 12 août, il est licencié et n'est reconstitué qu'en 1891.

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Historique des campagnes, combats et garnisons du 13e RH[modifier | modifier le code]

Guerres de la Révolution et de l’Empire[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • 1914 : casernement à Dinan au sein de la 16e brigade de dragons et à la disposition du 10e corps d'armée.

Étendard[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[3]:

drapeau du 13e régiment de hussards.

Uniformes[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant servi au 13e RH[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographies[modifier | modifier le code]

  • Historique sommaire du 13e régiment de hussards (campagne 1914-1918), Dinan, Union Malouine, s.d., 30 p.
  • ANDOLENKO (général), Recueil d'historique de l'arme blindée et de la cavalerie, Paris, Eurimprim, 1968.
  • BOUILLE (H. de), Historique du 13e régiment de Hussards, Paris, éditions artistiques militaires de E. Pierson, 1900, p;221 p.
  • CHAMPVALLIER (Général H. de), 1914, souvenirs du 13e Hussards, Ruffec (Charente), Dubois éditeur, 1935, 138 p.
  • Historique des corps de troupe de l'armée française, Ministère de la Guerre, Paris, 1900.
  • Les Hussards français, Tome 1, De l'Ancien régime à l'Empire édition Histoire et collection
  • 10e corps d'armée. 13e régiment de hussards. Historique sommaire du régiment : campagne 1914-1918, Dinan, Impr. de l'union malouine, 30 p., disponible sur Gallica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérôme Croyet, « Les hussards des Alpes et le département de l'Ain », Annales historiques de la Révolution française, 329 | juillet-septembre 2002, mis en ligne le 27 mars 2008, consulté le 17 août 2010.
  2. Décret prévoyant la création de l'unité en octobre 1891 - Cf. Journal Officiel du 28 juillet 1891 disponible sur le site Gallica de la BNF [1]
  3. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles externes[modifier | modifier le code]